Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Anciens de L2 - 14 mars 2019 Dorian Waymel 0 commentaire

Ancien d’Auxerre et d’Ajaccio, Cédric Hengbart témoigne et explique comment il est devenu “ruiné” après une escroquerie immobilière

C’est un témoignage fort, et rare. Longtemps, Cédric Hengbart a eu honte et n’a jamais osé en parler. Désormais consultant sur France Bleu Auxerre, l’ancien défenseur de l’AJA ou de l’AC Ajaccio en Ligue 2 se confie sur sa situation financière actuelle difficile après avoir été victime d’une escroquerie immobilière révélée par le journal L’Equipe, et qui a aussi touché Mathieu Coutadeur par exemple.

Je suis ruiné“, avoue Hengbart. “Quand, à un moment donné, on a besoin de revendre les biens, que nos salaires baissent et qu’il faut tout revendre pour retomber sur nos pieds. Et on se rend compte que revendre est impossible car, en face, on a des biens qui ne sont même pas en travaux et que l’argent des travaux est parti on ne sait où. J’ai réussi à tenir avec mes économies, pendant deux ou trois ans, mais à un moment donné, les réserves ont une fin et on se retrouve sans rien. Il y a ce sentiment de honte, surtout par rapport aux gens qui gagnent très peu leur vie, de se retrouver là aujourd’hui.

https://maligue2.fr/2019/01/14/maligue2-fr-lance-sa-version-premium-sans-publicite/

“On pense au suicide”

Honte“, le mot revient souvent dans cet entretien accordé à France Bleu. Au point d’avoir déjà pensé au suicide.Franchement, on y pense. Tout s’accumule et tout est difficile. Encore une fois, c’est la honte par rapport aux gens. On se dit “mince, il y a des gens qui ont mis plus de côté que moi” alors qu’ils gagnent peu leur vie. Et tant mieux, je suis content peur eux, je ne suis pas jaloux. Mais c’est vrai que c’est se dire: “mince, avec ce que l’on a touché, en un mois, on arrivait à mettre de côté ce que les gens mettent de côté en 5 ans”. Donc oui on pense au suicide. Après, c’est la force ce caractère qui fait qu’on avance.” Mais pas question pour Cédric Hengbart (38 ans) d’abandonner. “Je ne veux absolument pas faire pitié. Je suis très fier d’être consultant pour vous à France Bleu Auxerre. Il y a d’autres joueurs qui ont connu ça et il faut avancer.”

Un témoignage complet à retrouver sur France Bleu Auxerre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
parissportifcanada.ca
Eco Foot
Image sport
Winamax
Metro-Sports