Ligue 2 – Le onze des révélations de la première partie de saison

Championnat

La phase aller du championnat étant terminée, il est l’heure de s’intéresser à ceux qui se sont révélés durant ses six premiers mois. Des joueurs qui, pour la plupart, disputent leur première saison en Ligue 2. Promu surprenant, Grenoble place logiquement trois joueurs dans notre onze. Derrière Lorient, avec ses jeunes promesses, figure à deux reprises. Tout comme Lens et le Paris FC grâce à leurs bonnes pioches au mercato estival.

https://maligue2.fr/2018/08/08/maligue2-fr-se-dote-dune-progressive-web-app-et-de-push/

Brice Maubleu (Grenoble)

Il fait partie des rares qui avaient déjà connu la Ligue 2 au sein de notre onze. C’était il y a cinq ans et Brice Maubleu évoluait, à l’époque, du côté de Tours. Depuis le monde pro l’avait perdu de vue puisqu’il était reparti en CFA avec son club formateur, Grenoble. Lui qui avait même connu la Ligue 1 avec le GF38 fait partie des artisans de la remontée du club isérois. Titulaire indiscutable, il n’avait encaissé que 12 buts en 15 matchs avant la claque à Auxerre (4-0).

Houboulang Mendes (FC Lorient)

Arrivé l’été dernier en provenance de Laval et son excellent centre de formation (Mukiele, Guirassy, Solet), Houboulang Mendes s’est imposé dans le couloir droit de la défense lorientaise. Il a su profiter de l’absence prolongée de Jonathan Martins Pereira et semble désormais indéboulonnable.

A lire aussi >> Ligue 2 – Les tops de la première partie de saison 2018-2019

Eric Vandenabeele (Grenoble)

Après avoir roulé sa bosse en National avec Boulogne, Eric Vandenabeele avait choisi de rejoindre Grenoble à l’été 2016, en CFA. Un choix payant puisqu’après deux montées successives, le voilà titulaire en Ligue 2. Véritable roc défensif (77 duels gagnés), le Nordiste de 27 ans a même été élu joueur du mois de novembre sur MaLigue2.

Aleksandar Radovanovic (RC Lens)

L’été dernier, le RC Lens a décidé d’en finir avec ses recrues en provenance de championnats étrangers mineurs, souvent synonyme d’échecs (Lendric, Tasoulis, Markovic…). A l’exception d’Aleksandar Radovanovic débarqué du FK Vojvodina en Serbie. Le solide défenseur central (67% de duels gagnés) forme avec Mehdi Tahrat, une des charnières centrales les plus fortes de Ligue 2. Malheureusement, il faudra attendre la saison prochaine pour le revoir à l’œuvre puisqu’il s’est gravement blessé début décembre.

Romain Perraud (Paris FC)

Dans les derniers jours du mercato estival, le Paris FC laissait partir Thomas Delaine. Une nouvelle grosse perte pour le club de la capitale parfaitement compensé par l’arrivée de Romain Perraud en prêt de l’OGC Nice. Très actif et offensif dans son couloir gauche, il a déjà inscrit trois superbes buts en Ligue 2. Il est le seul joueur à être également titulaire dans notre équipe-type de la mi-saison.

A lire aussi >> Ligue 2 – Le onze de la mi-saison 2018-2019

Cheick Doucouré (RC Lens)

Recruté dans l’anonymat en février dernier, Cheick Doucouré a patienté pendant plusieurs semaines avant d’être intégré au groupe professionnel par Philippe Montanier cet été. La longue blessure de Guillaume Gillet lui a permis de s’installer au poste de sentinelle. Rampe de lancement du RC Lens (82% de passes réussies), il gratte également de nombreux ballons (92).

Victorien Angban (FC Metz)

A 22 ans, Victorien Angban découvre déjà un quatrième championnat dans sa jeune carrière. Appartenant à Chelsea, qui l’avait déjà prêté en Belgique et Espagne, le milieu de terrain est arrivé au FC Metz au mercato estival précédé d’une réputation d’international A avec la Côte d’Ivoire. Puissant et capable de se projeter vers l’avant par la passe (88% de passes réussies), il s’est imposé aux côtés d’une autre révélation messine Mamadou Fofana.

A lire aussi >> Quiz ML2 – Avez-vous bien suivi l’année 2018 en Ligue 2 ?

Bryan Mbeumo (Troyes)

Son doublé en finale de la Coupe Gambardella l’avait révélé. Une demi-saison plus tard, Bryan Mbeumo a déjà confirmé tout son potentiel en Ligue 2. Avec Kévin Fortuné et Yoann Touzghar, le jeune attaquant forme un trio offensif redoutable (18 buts et 7 passes décisives à eux trois) et à l’origine de la remontée de l’ESTAC au classement. A 19 ans, il suit les traces de Samuel Grandsir parti à l’AS Monaco l’été dernier.

Valentin Jacob (Niort)

Après une belle saison en National 2, Valentin Jacob était très courtisé en Ligue 2, avant de choisir les Chamois Niortais. Le bon choix pour lui car il est un titulaire indiscutable avec l’équipe des Deux-Sèvres (18 matchs, 7e joueur le plus utilisé). Installé au cœur du système de jeu niortais, il est le deuxième joueur qui amène le plus tir dans son équipe (19 dernières passes avant un tir).

Alexis Claude-Maurice (FC Lorient)

Malgré son jeune âge, Alexis Claude-Maurice est le joueur qui avait le plus joué en Ligue 2 avant cette saison dans ce onze des révélations (20 matchs). Mais son rôle la saison dernière était celui d’un remplaçant derrière Bouanga, Marveaux, Danic… Cette année, le numéro 10 lorientais est l’un des leaders offensifs des Merlus. Avec 6 buts et 2 passes décisives, il est le joueur le plus décisif du FCL derrière Pierre-Yves Hamel.

Florian Sotoca (Grenoble)

Troisième et dernier Grenoblois dans ce onze : Florian Sotoca. A l’image de ses deux coéquipiers, l’avant-centre de 28 ans a connu deux montées successives avec le GF38. Pour sa première saison en Ligue 2, il a inscrit six buts et délivré quatre passes décisives. Capable d’évoluer sur le côté ou dans l’axe, l’ancien Biterrois s’est surtout fait remarquer par sa combativité (372 duels disputés).

Le coach : Patrice Lair (ex-Niort)

Arrivé l’été dernier aux Chamois NiortaisPatrice Lair a réussi à imposer ses méthodes réputées musclées. Avec un groupe jeune et amputé de nombreux cadres, celui qui a tout gagné dans le foot féminin a emmené son équipe aux portes des play-offs en cette fin d’année. Avant de claquer la porte contre toute attente et d’être mis à pied par la direction niortaise.

A lire aussi >> Six mois et puis s’en va… Quel bilan pour Patrice Lair aux Chamois Niortais ?

Le banc : Illan Meslier (Lorient), Dominique Guidi (GFC Ajaccio), Fodé Camara (GFC Ajaccio), Mamadou Fofana (Metz), Malek Chergui (Grenoble), Silas Wamangituka (Paris FC), Jordan Tell (Orléans)

A lire aussi >> Ligue 2 – Les flops de la première partie de saison 2018-2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *