Ligue 2 – Intraitable défensivement et collectivement, le Havre s’impose à Metz !

Championnat

Cet après-midi, le FC Metz accueillait le Havre AC au stade Saint-Symphorien pour le compte de la 9ème journée de Ligue 2. Dans une rencontre de haut de tableau, le Havre a réalisé un gros coup en s’imposant 1-0 face au leader grâce à un but de Ferhat.

Le fait du match

61ème minute : lancé en profondeur sur le côté droit, Zinedine Ferhat a de l’espace devant lui. Le milieu de terrain algérien accélère, pousse son ballon, lève la tête, entre dans la surface et choisit de finir sa course vers le but en frappant fort au ras du sol. Entre les jambes du gardien messin Oukidja. Première – et seule – frappe cadrée du match pour les HACmen, et ouverture de la marque.

Le jeu

Le HAC est venu en terre messine avec l’intention de laisser le ballon et le jeu à son adversaire, en lui laissant très peu d’espaces. Durant une mi-temps, les Havrais ont subi, avec une certaine maîtrise. Simplement déstabilisé sur un coup de pied arrêté de Cohade et un gros raté de Rivière (19e), ils sont rentrés au vestiaire avec un score nul et vierge, presque souhaité. Timides devant, manquant de justesse sur leurs quelques ballons de contre, ils n’ont pas été en mesure d’inquiéter Alexandre Oukidja.

Le FC Metz manquait peut-être d’imagination, dans une rencontre au rythme et à l’intensité assez élevé. Frédéric Antonetti a choisi de remplacer Rivierez par Balliu à la mi-temps, peut-être pour apporter plus de solutions offensives dans le couloir droit. Toujours est-il que le Havre est entré dans sa seconde période avec des intentions plus conquérantes, finalement conclue victorieusement par Zinedine Ferhat à l’heure de jeu sur la seule frappe cadrée havraise du match (0-1, 61e). Un joueur juste techniquement a su faire la différence, et le HAC s’est remis en position “défensive”. Sur les ailes, Bonnet et Ferhat sont descendus d’un cran, laissant le seul Gory en pointe. Emmenés par une charnière Bain-Moukoudi toujours aussi forte, les Havrais ont su parfaitement neutralisés des Messins qui, malgré leurs efforts, leurs mérites et leurs changements, n’ont jamais réussi à se procurer de grosse occasion de but.

Le Havre ne réalise pas un “hold-up” à proprement parler, mais a su réaliser la prestation adéquate pour perturber l’artillerie messine à travers son collectif et ses individualités qui ont fait la différence devant le but et en défense.

L’incidence au classement

Malgré cette seconde défaite consécutive, le FC Metz reste seul en tête avec 21 points, deux longueurs devant Brest et Lens (un match en retard). Le Havre revient sur le quatuor de tête avec 16 points, deux points derrière le FC Lorient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications