Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

AS Nancy Lorraine - 20 septembre 2018 Laurent Mazure 2 commentaires

Didier Tholot souhaite piquer son groupe : « 7 défaites sans avoir marqué, j’aurais un peu honte… »

Didier Tholot pourrait vivre son dernier match sur le banc de Nancy. Ce vendredi, la lanterne rouge de Ligue 2 (0 point, 0 but marqué) se rend en Corse défier le GFC Ajaccio (8e journée). Le coach nancéien entrevoit des choses à l’entraînement qui le font espérer pouvoir inverser la situation. Aujourd’hui, bien qu’estimé par son vestiaire et les supporters, il ne veut pas voir ses joueurs être davantage motivés par le sort qui pourrait lui être réservé. Mais bien par le fait de sauver un club, une institution…

A lire aussi >> A Nancy, une photo officielle sans Danilson Da Cruz…

« C‘est une semaine de travail avec une défaite de plus. C’est toujours difficile. On a bien bossé. J’ai regardé l’investissement, l’état d’esprit individuel par rapport à l’équipe. Cela va nous faire basculer les choses. Les joueurs…aller en Corse, en Azerbaïdjan…c’est un peu la même chose. Les mecs sont présents. Au-delà du fait de marquer un but, il faut en faire plus individuellement pour son partenaire. Cela passera par là. Ce n’est pas la peine de se lamenter sur ce qui a été fait. C’est fait. Regardons ce qu’il y a devant. Il faut avoir la volonté.

Savoir si je vais rester ou non, ça ne m’intéresse pas. Aujourd’hui, je veux trouver les solutions pour faire tourner les choses. Après, je ne suis pas plus con qu’un autre. Sans résultat, il peut y avoir quelque chose qui peut arriver.

Je préfère que les joueurs soient surmotivés par rapport à leur conscience professionnelle que par le fait que je sois en danger si c’est le cas. Moi, je suis joueur de cette équipe, j’ai 7 défaites sans avoir marqué un but… Je pense que je m’enferme chez moi, je ne sors pas trop, et je donne le maximum à l’entraînement et en match. Le reste du temps, j’essaye que l’on me voit le moins possible, car je ne suis pas fier. J’aurais un peu honte de faire partie de cette équipe-là, qui n’a pas réussi à trouver la clé. Mais, il y a des attitudes, quelque chose aux entraînements où l’on voit que ça peut tourner. Si un entraîneur ne sent pas ça, il ne peut pas renverser les choses. J’ai ce sentiment qu’on peut faire tourner les choses. »

Source : L’Est Républicain

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
parissportifcanada.ca
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport