Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Ma Ligue 2 - 20 juillet 2018 Louis Gilles 1 commentaire

Le grand jeu des chaises musicales au poste de gardien en Ligue 2

Le mercato estival bat son plein et les clubs de Ligue 2 sont amenés à changer leurs effectifs, et en particulier leur gardien de but. Les portiers sont nombreux à avoir changé d’air cet été, pour gagner du temps de jeu, s’offrir un nouveau challenge ou accéder à de plus hautes sphères. Retour sur les situations de certains clubs et de leur derniers remparts.

A lire aussi >> Mercato – Le point de Régis Brouard sur Nicolas Douchez, Milan Bisevac et les pistes recherchées

Certaines formations ont perdu leur gardien numéro 1 mais ont décidé de choisir une solution interne. Ainsi, Clermont n’a pas pu retenir Paul Bernardoni, de retour à Bordeaux après son prêt. Le club auvergnat a décidé, pour l’instant, de faire confiance à son ancien numéro 2, à savoir Mehdi Jeannin. L’entraîneur Clermontois Pascal Gastien avait d’ailleurs réagi sur ce sujet : « Nous hésitons à prendre un gardien, même si nous avons Mehdi qui est un bon gardien et qui est capable de jouer à ce niveau ».

Le départ des uns fait le bonheur des autres

D’autres clubs, face au départ de leur portier, ont décidé d’aller chercher ailleurs et trouver un autre numéro 1. La Berrichonne de Châteauroux a vu Mouez Hassen repartir à Nice au terme de son prêt et a trouvé son remplaçant en la personne de José Contreras, arrivé en prêt du club vénézuélien de Tachira. Même manoeuvre du côté de l’AC Ajaccio, qui a perdu Jean-Louis Leca, parti pour Lens, mais a rapidement trouvé son successeur avec la venue de Benjamin Leroy en provenance de Dijon. Le portier formé aux joutes de la Ligue 2 (143 matchs) s’était dit « heureux de trouver ce cocon qui a de l’ambition ». L’ESTAC a vu partir Erwin Zelazny, en fin de contrat après deux saisons, vers le SM Caen. Pour pallier le départ du gardien nordiste, qui était devenu numéro 1 devant Mamadou Samassa en cours de saison dernière, les Troyens ont enregistré le prêt avec option d’achat d’Alexandre Letellier en provenance d’Angers. Le Gazélec Ajaccio quant à lui a vu le départ de Steeve Elana et a promu son gardien Maxime Cassara dans la hiérarchie. Cependant, pour garder un numéro 2 assez performant, les Gaziers ont recruté David Oberhauser, de retour en France après une expérience à Platanias en Grèce.

Le Racing Club de Lens a opté pour une autre stratégie. Dans le cadre du renouvellement de son effectif après une saison compliquée, le club nordiste devrait bientôt voir le départ de Nicolas Douchez, en fin de contrat après avoir joué 8 matchs la saison dernière. Les Lensois se sont alors renforcés avec la venue de Leca, venu pour occuper le poste de numéro 1. Jérémy Vachoux, titulaire la saison passée avec 30 matchs disputés, se retrouve en victime collatérale de cette politique. L’entraîneur Philippe Montanier avait expliqué ce choix en appuyant sur la jeunesse du jeune lensois (24 ans) : « Pour Jérémy cette saison est comme ça mais il est toujours jeune et il a un grand avenir devant lui ».

Les clubs Lorrains en situations particulières avec leurs gardiens

D’autres formations enfin, se retrouvent dans des situations pour le moins inhabituelles. Le FC Metz a effectué un énorme chantier sur ce poste et a recruté un nouveau gardien venant de Strasbourg, à savoir Alexandre Oukidja. Mais dans le sens des départs, le club grenat a perdu ses 3 gardiens de la saison passée ! Eiji Kawashima, en fin de contrat, n’a pas été prolongé, Thomas Didillon a été vendu à Anderlecht et Quentin Beunardeau, pas dans les plans du nouvel entraîneur Frédéric Antonetti, a trouvé un point de chute au Portugal. Une révolution, donc, chez les Mosellans qui devraient recruter un deuxième gardien en remplaçant de l’ancien Strasbourgeois.

L’autre club Lorrain, l’AS Nancy Lorraine, est également dans une situation délicate avec ses gardiens. En début de saison dernière, alors que le gardien numéro 1 Guy-Roland Ndy Assembe s’était gravement blessé, les dirigeants Nancéiens avaient fait appel à Geoffrey Jourdren, venu de Montpellier. Cependant aujourd’hui, les Lorrains possèdent un gardien camerounais de retour en forme, avec également Sergueï Chernik et Jourdren opérationnels. Avec 3 portiers pouvant occuper le poste de numéro 1 et aucun encore parti, le club au chardon est encore dans l’inconfort.

Quels autres mouvements à prévoir ?

Et dorénavant, alors que la Ligue 2 reprend dans une semaine, d’autres clubs cherchent à se renforcer en cherchant un dernier rempart. Le Red Star devrait recruter Nicolas Douchez d’ici peu. Grenoble, qui devrait compter sur Brice Maubleu pour cette saison, n’a peut-être pas non plus terminé son mercato, comme en témoigne l’essai d’Esteban Salles il y a quelques semaines. En tout cas, les adeptes de Ligue 2 assistent à une vraie valse des gardiens en ce mercato d’été !

A lire aussi >> Du changement pour la commission de discipline !

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
parissportifcanada.ca
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport