Téléchargez notre application Ligue 2

Vers un gros chèque de plusieurs millions d’euros pour Sochaux dans son combat avec la FFF ?

FC Sochaux Montbéliard

Cela fait 4 ans, désormais, que l’histoire dure. Et elle ne semble pas encore terminée. Le conflit qui oppose le FC Sochaux Montbéliard à la FFF dans l’affaire de la descente en Ligue 2 saison 2014-2015 a connu un nouveau tournant ce jeudi 19 juillet. En effet, selon L’Est Républicain, la cour d’appel administrative de Nancy a rendu une décision favorable au FC Sochaux. Une décision qui pourrait rapporter gros. On évoque une petite vingtaine de millions d’euros. Tout bénef’ pour l’actionnaire majoritaire Ledus, et le président Wing Sang Li.

A lire aussi >> Officiel : El-Hadji Ba n’est plus un joueur de Sochaux

Pour rappel, cette histoire trouve sa genèse dans la relégation administrative en Ligue 2 du RC Lens prononcée par la DNCG et la DNCG d’appel. Nous sommes au mois de juin 2014 et le club Sang et Or, promu en Ligue 1, se voit refuser l’accès à l’élite. Ce sont les débuts des déboires de l’actionnaire azéri Hadiz Mammadov. 18e de L1 en 2013-2014, le FCSM entrevoit un espoir de se maintenir. Espoir entériné par le CNOSF et le Comex de la FFF, qui avaient finalement validé l’accession artésienne.

Mais les Doubistes, qui se sentaient lésés, ont alors saisi le le tribunal administratif de Besançon et avaient estimé un préjudice de 28 M€. Celui-ci a prononcé, le 29 janvier 2015, l’annulation pour excès de pouvoir de la décision du comité exécutif de la FFF. Le 1er mars 2017, la cour administrative d’appel de Nancy avait rejoint la décision du tribunal de Besançon.

La FFF n’en restait pas là et avait saisi le Conseil d’Etat. En juin 2017, ce dernier avait décidé d’annuler l’arrêt de la cour administrative d’appel de Nancy du 1er mars et de renvoyer l’affaire devant cette même cour. Retour à la case départ. Une case départ qui a donc donné raison, de nouveau, au FCSM, comme en mars 2017. La FFF a encore la possibilité de faire appel devant le Conseil d’Etat.

Vos commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications