Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

https://www.facebook.com/SamuelCoulonPhotographe/?fref=ts

FC Sochaux Montbéliard - 17 juin 2018 Philippe Dejter 0 commentaire

FC Sochaux Montbéliard : 90 ans, l’âge de la déraison ? (Episode 1 – L’ère Ledus)

Le FC Sochaux Montbéliard célèbre cette année le 90ème anniversaire de sa création. Un des clubs historiques du football français approche du centenaire, et pourtant son avenir a peut-être rarement semblé aussi incertain que ces dernières années. Sous la coupe du constructeur automobile français Peugeot depuis sa création, le FC Sochaux Montbéliard a été cédé en mai 2015 au groupe Ledus. En trois ans, les supporters Sochaliens auront connu peu de hauts, et beaucoup de bas. Sportivement en Domino’s Ligue 2, et surtout en dehors du terrain au fil du temps…

Avec une quinzième place, une treizième puis une dizième cette saison, les plus positivistes pourront arguer d’une progression sportive en trois ans. Plus sérieusement, le bilan s’avère plus que moyen, malgré quelques belles émotions vécues à Bonal lors de soirées de Coupe. A froid, il serait presque l’heure de féliciter les joueurs, le staff et la (très réduite) cellule de recrutement du gros travail livré pour maintenir un club au deuxième niveau du football français. Sans oublier le centre de formation, qui aura permis de sortir plusieurs jeunes au fil des mois pour les amener rapidement vers le groupe professionnel. Avant de remplir les caisses du club ?

A lire aussi >> Le groupe Baskonia-Alavès, quitte le NK Rudes

Depuis le début de l’ère Ledus, de nombreuses interrogations n’ont jamais été levées : quel projet sportif ? A quel terme ? Avec quels moyens ? Quelle place pour le centre de formation ? De rares médias n’ont eu de cesse d’interroger, sans jamais recevoir de réponses ou communications lisibles. Pendant que les évènements néfastes se succédaient : les difficultés financières de Tech Pro (maison mère de Ledus) suspendu à la bourse de Hong-Kong, le placement en redressement judiciaire de la filiale française de Ledus, les suppressions de postes en interne au FCSM, les interrogations successives des dirigeants ou joueurs historiques du club…jusqu’au questionnement légitime des joueurs à la fin de cette nouvelle saison manquée. Petit à petit, les langues se sont déliées, et, si le patron du FCSM Wing Sang Li s’est toujours montré rassurant malgré les difficultés à franchir l’obstacle DNCG, la réponse est finalement arrivée ce printemps : la délégation de la gestion du FC Sochaux Montbéliard au Baskonia-Alavés, basé à Vitoria-Gasteiz en Espagne. Cette nouvelle structure est désormais « responsable de la gestion globale du FCSM durant trois saisons et une équipe de quatre personnes dont un directeur-général. »

Après trois années difficiles, l’un des clubs historiques du football français se retrouve désormais géré par une structure extérieure, pour un bail de trois saisons. Que restera-t-il après son passage ? Comment les supporters vivent-ils cela ? Quelles sont les conséquences en interne ? Autant de questions auxquelles ne répondra pas, une fois n’est pas coutume, Wing Sang Li, que nous tâcheront de développer dans les prochains épisodes.

Crédit photo : Sam Coulon

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
parissportifcanada.ca
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport