Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

Clermont Foot - 30 mai 2018 Philippe Dejter 0 commentaire

Bilan – Clermont : à deux points de l’espoir

Clermont. Une jolie surprise. Frustration ou satisfaction cela dit ? Car si les Clermontois ont clairement respecté les objectifs fixés en début de saison, un sentiment d’inachevé trotte sûrement dans la tête des supporters. Pour sa 17ème saison en Domino’s Ligue 2, et 11ème année consécutive, le CF63 a terminé à la pire des places. La 6ème, juste derrière les play-offs. Mais cette performance reste une excellente base pour le groupe de Pascal Gastien, qui n’a pas hésité à rappeler au cours de la saison que son club était l’avant-dernier budget du championnat. Clermont a effectué une saison stable à la fois sur et en-dehors du terrain, s’est parfois illustré par de beaux gestes comme lorsque le club  a offert les places aux 250 supporters de l’AC Ajaccio faisant le déplacement depuis l’Île de Beauté à l’occasion des 15 ans de la section de supporters l’Orsi Ribelli, le groupe d’ultras de l’ACA, courant octobre. Quoi qu’il en soit, cette saison restera historique pour le CF63. Bonus : de nombreux records sont tombés du côté de l’Auvergne, comme le précise nos confrères de La Montagne. Retour sur la saison du Clermont Foot 63.

Une aventure qui se clôt au pied des playoffs

Le Top 10. Voilà l’objectif fixé sur le papier en début de saison au CF63. Autant dire que le contrat a été parfaitement respecté. Fluctuant entre la 7ème et la 3ème place, tout au long de la saison, Clermont n’a pas réussi à maintenir son rang sur le podium. Pourtant sa saison avait plutôt bien commencé. Après les 11 premiers matchs, le club auvergnat comptait 6 victoires 2 nuls et 3 défaites, dont 5 victoires en 7 matchs. Mais le mois de décembre, très compliqué, a fortement ralenti les hommes de Pascal Gastien. Les Clermontois ont dû mettre les bouchées doubles en seconde partie de saison pour recoller au noyau de tête. État des faits à la fin de la saison : 6ème avec 63 points à 2 points du premier barragiste Brest. Si les rouges et bleus ne font pas partie du top 5, la cause provient sûrement des résultats face justement au top 5. Une victoire et une défaite face à Reims et au Havre, 1 nul et 1 défaite contre Nîmes et l’AC Ajaccio et 2 défaites face à Brest. Soit un total de 8 points sur 30 possibles… Trop faible.

Pour ce qui est de l’aventure en Coupe de France, celle-ci n’a pas fait long feu puisque que Clermont a été éliminé dès le 7ème tour  par Moulins-Yzeure Foot, un pensionnaire de National 2. L’aventure a duré un peu plus longtemps en Coupe de la Ligue. L’équipe a atteint les 16èmes de finale avant d’être éliminée par Toulouse (4-2).

Une saison record dans l’histoire du CF63

Les Clermontois ont réalisé une saison garnie de records. Avec 63 points au classement général, le plus gros total de points acquis par le club sur une saison de Domino’s Ligue 2 a été battu. Il surclasse les 58 points de Michel Der Zakarian (2011/2012), et de Corinne Diacre (2015/2016). De plus, Clermont a aussi battu son plus grand nombre de victoire de son histoire. 17 victoires en 38 journées, soit 44,7% de victoires, et 1,7 points obtenu par match. Un double record. Parmi ces 17 victoires, 7 ont eu lieu à l’extérieur, ce qui n’avait jamais été réalisé. De plus, jamais les Auvergnats n’avaient ramené autant de points de ses déplacements (bilan : 7V / 6N / 6D). Tout ça fait de Clermont la 4ème meilleure équipe à l’extérieur cette saison.

Une défense de fer, et trois buteurs à au moins 10 buts 

C’est la raison de la très bonne place clermontoise. Une défense quasi imperméable. Nicolas Gavory (12 passes décisives), Thomas Fontaine, Julien Laporte, Fabien Centonze… Une ligne défensive remarquable à laquelle vient s’ajouter l’impeccable Paul Bernardoni. Le gardien de 21 ans a été l’une des révélations de cette saison côté clermontois. Prêté par Bordeaux, Bernardoni a été élu meilleur gardien de la saison de Domino’s Ligue 2 lors des trophées UNFP et a figuré dans l’équipe type de la saison. Avec 14 clean sheets, le gardien français est le deuxième gardien du championnat à avoir autant préserver sa cage cette saison. Résultat : seulement 36 buts encaissés en 38 journées de Domino’s ligue 2.  Un record dans l’histoire du Clermont Foot (l’ancien record était de 38 en 2013/2014). Un record qui lui attribue la place de 3ème meilleure défense de Domino’s Ligue 2 ex-aequo avec le Paris FC. Une défense qui permet d’égaler le record du plus petit nombre de défaites sur une saison (9 comme en 2007/2008).

Avec une différence de buts de +18, 54 buts marqués contre 36 encaissés, Clermont a doublé son record qui était de 9. Parmi ces 54 buts 35 ont été inscrits par trois joueurs qui sont au moins à 10 buts : 14 pour Ludovic Ajorque, le meilleur buteur de l’équipe (6ème meilleur buteur de Domino’s Ligue 2), 11 pour Rémy Dugimont et 10 pour Mathias Pereira Lage.

Pour résumer, Clermont n’est pas l’équipe la plus prolifique (6ème meilleure attaque) mais possède une grande rigueur défensive. Cette équipe nous a quand même proposé un jeu agréable, voire spectaculaire.

Mercato 

Côté mercato, Clermont devra évoluer en Domino’s Ligue 2 la saison prochaine sans son très bon défenseur Thomas Fontaine, puisque celui-ci partira découvrir la Ligue 1 avec Reims. Mais ce dernier devrait être remplacé avec l’arrivée de Josué Albert, en fin de contrat avec le club de Quevilly-Rouen. Joseph Lopy, lui, n’a pas été conservé, tandis que Karim Djellabi prend sa retraite. De nombreuses interrogations planent encore sur Bernardoni, en fin de prêt qui pourrait retourner à Bordeaux, ainsi que sur le colosse d’1m97 Ajorque, dont l’intérêt de certaines écuries de Ligue 1 et de deuxième division anglaise est connu. Au mercato hivernal, Clermont a prolongé Laporte et Pereira Lage jusqu’en juin 2021 ainsi que Jeannin et Iglesias jusqu’en juin 2020.

La patte Gastien 

Chargé de la mise en route du tout nouveau centre de formation du Clermont Foot en 2016, Pascal Gastien, l’ancien coach de Niort et de Châteauroux, avait, à la surprise générale, pris le relais de Corinne Diacre, devenue sélectionneuse de l’équipe de France féminine. Une tâche qu’il a effectué avec succès depuis septembre dernier. Sa nomination aux trophées UNFP pour le titre de meilleur entraîneur de Domino’s Ligue 2 le prouve. Père d’un jeu posé et léché, dans un 4-2-3-1 qu’il affectionne particulièrement, il a bonifié le jeu clermontois cette saison.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ref Store
Winamax
MonPetitGazon
EcoFoot
Metro-Sports
Paris Sportifs Canada
Sites de paris sportifs
LiveFoot.fr
Imagesport
Call4Sport
TooGoal
Ligue de Football Professionnel