Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Championnat - 17 mars 2018 Laurent Mazure 4 commentaires

Domino’s Ligue 2 – Le Stade de Reims sans pitié face à un Lens à la réaction insuffisante

Ce samedi après-midi, le leader Reims accueillait le RC Lens pour le compte de la 30e journée de Domino’s Ligue 2. D’abord dominateurs, les Rémois ont ensuite souffert face à la réaction lensoise en début de seconde période. Ils se sont toutefois imposés 3-1.

http://e-consultingrh.com/

Le fait du match

13e minute : Un centre parfait de Xavier Chavalerin pour une reprise du gauche de Pablo Chavarria au niveau des 6 mètres lensois. L’attaquant rémois devançait les défenseurs Sang et Or. Le résumé d’un match où le leader de L2 a su, grâce à sa première période, garder un coup d’avance sur son adversaire.

Le jeu

Déjà inférieur physiquement et techniquement à son adversaire du jour, le RC Lens avait besoin de vista, de caractère et de gnac pour tenter d’exister. Il a fallu attendre la 2e période pour voir les Sang et Or afficher ces 3 qualités si indispensables. Du coup, mis à part sur coups de pied arrêtés, les équipiers de Kévin Fortuné ont difficilement tenu la comparaison. Il y a bien eu la reprise au-dessus signée Dja Djédjé (42e) ou la tentative en bout de course de Diarra (11e). Mais il a fallu un but de Zoubir en début de seconde période (53e) pour réduire la marque (2-1) et venir ainsi récompenser une très bonne réaction artésienne, enfin bien dans sa partie.

Car jusque-là, les Rémois n’avaient pas eu besoin de forcer leur talent pour s’imposer et continuer leur cavalier seul en tête de la L2. Les Stadistes ont récité leur partition traditionnelle, faite de jeu direct, de simplicité, de spontanéité et… de qualités. Il en faut, les Champenois en possèdent à toutes les lignes. Ils disposent aussi d’un formidable artilleur nommé Diego. Chaque coup-franc ou corner a amené un réel danger dans les 16 mètres artésiens. Et si Mbemba, par 2 fois (30e, 31e), ne cadrait pas ses reprises, si ce même Diego trouvait un excellent Vachoux (41e), il distillait sa 11e passe décisive à un Rémi Oudin devenu indispensable (2-0, 42e). Reims achevait son récital au terme d’un premier acte qui avait vu Pablo Chavarria, l’ancien Lensois, ouvrir la marque peu avant le quart de jeu (1-0, 13e) sur une parfaite reprise pied gauche.

Une fois la réduction du score lensoise, la maîtrise rémoise était mise à mal. Si Chavalerin (60e) voyait Vachoux dévier sa tentative, ou encore Oudin buter sur Cvetinovic (62e), Diarra trouvait la barre transversale de Mendy (61e) sur une tentative de loin. La rencontre s’emballait et les débats s’équilibraient. Progressivement, les équipiers de Cvetinovic faisaient le siège de la surface champenoise. Le défenseur serbe ne cadrait d’ailleurs pas sa tête (75e) dans le gros temps fort lensois. Mais, le leader ne le serait pas sans savoir profiter de l’inefficacité de ses adversaires, et de venir le crucifier. Chose faite par Diego qui, sur un contre, venait mettre un terme aux espoirs du Racing (3-1, 85e).

L’incidence au classement

Cette nouvelle victoire permet au Stade de Reims de faire un pas de plus vers la Ligue 1. Avec 69 points en 30 journées, les Rémois comptent toujours 15 longueurs d’avance sur le 3e. Il ne manque qu’un bout d’ongle pour être assuré d’évoluer parmi l’élite l’an prochain. En face, les Artésiens poursuivent leur crise. Les Lensois sont toujours 15es avec 31 points, soit 3 longueurs d’avance sur le barragiste et 6 sur le 19e.

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport