Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

Championnat - 22 février 2018 Philippe Dejter 1 commentaire

Entretien ML2 – Ludovic Ajorque : « J’aimerais vraiment écrire l’histoire de Clermont ! »

Le Clermont Foot fait partie des équipes de Domino’s Ligue 2 à la lutte pour accéder aux play-offs en fin de saison, voire directement en Ligue 1. Élément incontournable du onze de Pascal Gastien, l’attaquant Ludovic Ajorque réalise à 23 ans une grosse saison en Domino’s Ligue 2 (24 titularisations, 9 buts). Il s’est confié sur MaLigue2.fr.

MaLigue2 : Clermont est une équipe déjà maintenue qui joue bien au ballon, se procure pas mal d’occasions, est bien placée en Ligue 2. Tout va bien cette année ?

Ludovic Ajorque : Tout va bien, surtout qu’en début de saison personne ne nous voyait dans cette position. Entre nous avec le président, on s’était fixé l’objectif d’être dans les dix premiers. On connaissait la qualité du groupe, même si Clermont est l’avant-dernier budget de Ligue 2. On est dans le Top 10, même si rien n’est figé.

A titre personnel vous enchaînez les matchs et les buts, vous confirmez les belles promesses de la saison dernière…

L’an dernier c’était ma première saison en Ligue 2, cette année je marque aussi grâce au collectif. Tout marche bien en équipe. Avec le coach Gastien, on prend beaucoup de plaisir sur le terrain, je retrouve un peu la philosophie de jeu connue à Luçon. Après, on aimerait prendre du plaisir et en même temps gagner.

Il y a une récurrence dans les derniers après-matchs clermontois, ce problème d’efficacité. En tant qu’attaquant, cela vous pèse ?

C’est dur à vivre, pourtant Rémy Dugimont est à 8 buts, Mathias Pereira Lage à six, moi à neuf… On ouvre souvent le score et ensuite on a du mal à tuer le match, c’est pénible de se faire rattraper à la fin et de ne pas prendre les points alors qu’on maîtrise les matchs. Le manque d’efficacité devant est un gros détail pour pouvoir aller plus haut.

Peut-on aussi penser que le manque d’efficacité est également défensif, avec l’incapacité de tenir un résultat ?

On est tout de même la deuxième meilleure défense de Ligue 2. On ne concède pas beaucoup d’occasions, mais c’est très souvent sur coups de pied arrêtés qu’on encaisse des buts.

« On travaille pour être consistant tout au long de l’entraînement »

Comment l’expliquez-vous ? Est-ce un problème d’ordre mental ?

Sur le match de Châteauroux, on commet une faute sur un manque de concentration et on concède un penalty. Contre QRM pareil, sur un corner. C’est là-dessus qu’on doit travailler. A l’entraînement, on travaille les coups de pied arrêtés. On travaille aussi pour être plus consistant tout au long de l’entraînement, jusqu’à la fin de la séance et pas seulement au début. Comme il faudrait l’être en match.

Vous allez enchaîner des déplacements à Lens et Le Havre, avec la réception de Reims entre deux. Ce sont des gros matchs qui vous attendent ?

Comme le coach le dit souvent dans le vestiaire, on sait que si on bat les gros de ce championnat, on sera en haut. Ce sont des matchs passionnants à jouer. Personne ne nous attendait là, on prend plaisir sur le terrain et ce ne sera pour nous que du bonus !

On entend beaucoup parler des play-offs, mais la deuxième place est tout aussi accessible ?

Bien sûr elle est accessible. Après, être dans les cinq premiers pour un club comme Clermont, ce serait déjà énorme ! C’est pour ça qu’on vise cette place là, après si on doit aller chercher la deuxième place, on ne va pas s’en priver !

Vous êtes arrivé à Clermont il y a bientôt deux ans, dans un club qui vous a offert un contrat de trois ans. C’était une réelle marque de confiance pour un joueur avec peu de références dans le monde pro ?

J’étais en National l’année d’avant, même si j’étais sous contrat avec Angers. Clermont m’a fait confiance à ce moment-là, j’aimerais vraiment écrire l’histoire de Clermont en essayant de monter en Ligue 1.

C’est une revanche par rapport à Angers ?

Non, si ils ne m’ont pas gardé c’est que je n’étais pas assez bon. Dans ma tête, je savais ce que je voulais, j’ai continué à bosser. Je veux aller le plus loin possible, mais ce n’est pas du tout une revanche. Je suis toujours les résultats du club, ils ont de belles infrastructures, un bon public, ils refont le stade… J’espère pour eux qu’ils vont se maintenir en Ligue 1.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
EcoFoot
Imagesport
Winamax
Metro-Sports
TooGoal
Call4Sport
MonPetitGazon