ASSE-Nîmes : Le préfet de la Loire « a du mal à dialoguer avec des délinquants »

Coupe de France

La préfecture de la Loire a modifié hier son arrêté pour le déplacement des fans du Nîmes Olympique à Saint-Etienne dimanche dans le cadre du 32ème de finale de Coupe de France. Une décision sur laquelle est revenue ce matin le préfet de la Loire, sur la radio locale ActivRadio :

« Ce n’est pas un changement d’avis mais un calibrage en fonction des engagements d’encadrement pris par le club nîmois et en fonction des moyens qui m’ont été accordés. Mon souci est d’assurer la sécurité, les derniers matchs à Geoffroy Guichard ont donné lieu à des actes de violence. Mon souci est d’assurer aux supporters visiteurs la sécurité à laquelle ils aspirent. C’est vrai que quand vous n’avez pas de contentieux avec telle équipe, c’est toujours désagréable de ne pas pouvoir venir aussi nombreux pour la soutenir. »

A lire aussi : Le programme TV des 32èmes de finale de Coupe de France

Le préfet de la Loire est également revenu sur les difficultés de dialogue avec les supporters locaux : « J’ai du mal à dialoguer avec des délinquants, surtout quand ils ne sont pas organisés ou qu’ils se sont spécifiquement désorganisés pour échapper à toute sanction. Autant il existe une association côté Magic (ndlr : Magic Fans), autant il n’existe plus d’association côté Green (ndlr : Green Angels). C’est difficile de discuter avec des interlocuteurs qui se sont organisés pour échapper à toute sanction. Le dialogue existe notamment à travers le filtre du club

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications