Téléchargez notre application Ligue 2

Justice : Tours gagne en appel contre Olivier Pantaloni

Justice

En mai 2016, les Prud’hommes donnaient raison à Olivier Pantaloni dans son combat contre le Tours FC. Le club tourangeau, dont il a été l’entraîneur jusqu’en octobre 2014, devait lui verser plus de 80 000 €, soit l’équivalent de 4 mois de salaire. Le TFC avait fait appel et vient d’avoir gain de cause selon le président Jean-Marc Ettori. Ce dernier s’est exprimé à ce sujet :

A lire aussi >> Hameur Bouazza et Florian Makhedjouf ne sont plus joueurs de Tours

« Oui, nous avons gagné contre Olivier Pantaloni en appel. C’est intéressant notamment au niveau de la jurisprudence. J’estime que quand un entraîneur s’en va du jour au lendemain, ce n’est pas normal. Il a été condamné à nous payer 30 000 €. On a gagné aussi 2 procès contre 2 agents. Le président de Tours ne comprend rien dans le football mais garde quelques principes. »

Une source rectifie cependant que le Tours FC a été condamné, dans ce même jugement de la cour d’appel des Prud’hommes d’Orléans, à verser 10 000 € à Olivier Pantaloni pour cause d’arriérés de transmission de rémunérations et de documents liés à sa fin de contrat. Le coach de l’AC Ajaccio a toujours la possibilité de se pourvoir en cassation.

A lire aussi >> Tours, « une sorte d’Euro Disney » dans lequel « il va y avoir du ménage »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications