Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Crédit photo : ASNL

AS Nancy Lorraine - 18 octobre 2017 Philippe Dejter 0 commentaire

Entretien ML2 – Laurent Abergel : « Je suis en train de passer un palier avec Nancy »

A 24 ans, Laurent Abergel vit sa quatrième saison en Domino’s Ligue 2. Arrivé cet été à l’AS Nancy Lorraine en provenance de l’AC Ajaccio, le milieu de terrain s’est imposé dans l’entrejeu lorrain. Avant de retrouver la compétition vendredi contre le Clermont Foot, Laurent Abergel s’est largement confié sur MaLigue2.

MaLigue2 : Comment allez-vous physiquement après être sorti en cours de match contre Châteauroux ?

Laurent Abergel : J’ai repris après une semaine de repos, j’avais reçu des coups à répétition sur le mollet, le muscle était abîmé. Comme j’étais suspendu vendredi dernier et qu’il y avait la trêve, ça ne tombait pas si mal au final…

Vous devez avoir une grosse envie de retrouver les terrains ?

J’ai l’impression que ça fait une éternité que je n’ai pas joué ! D’un côté c’est un mal pour un bien, j’ai rechargé les batteries physiquement et mentalement, je me sens prêt à donner le maximum pour le club. Ce sera important de garder notre dynamique positive à la maison.

Plus vous jouez en Domino’s Ligue 2 et plus vous montez sur le terrain, c’est une volonté de se projeter vers l’avant ?

J’ai débuté arrière droit à Marseille, c’était mon poste de formation. Mais déjà avec la réserve je montais souvent au milieu pour dépanner. En Ligue 2, je me sens beaucoup mieux, surtout depuis quelques semaines dans cette équipe. Le jeu amène cela, les milieux se doivent d’être bons offensivement après avoir fait le boulot défensif. Le milieu moderne doit apporter dans le jeu offensif de son équipe.

Vous sortez de deux saisons à jouer le maintien avec l’AC Ajaccio, et le début de saison à Nancy se révèle être dans cette continuité. Le quotidien en Domino’s Ligue 2 n’est pas très reposant ?

Je n’ai jamais trop joué le haut de tableau. Je suis toujours tombé dans des périodes un peu compliquées, mais comme avec Ajaccio je ne perds pas du tout espoir. Je suis confiant pour la suite, et j’aimerais jouer le haut de tableau.

Crédit photo : ASNL

Oui, Laurent Abergel prend aussi des coups…

Peut-on penser que la période la plus compliquée est derrière vous avec Nancy ?

Je l’espère. Il y a eu un début difficile, depuis le changement d’entraîneur on a déjà senti du mieux dans les résultats, même s’il reste encore beaucoup de choses à améliorer.

« Jamais eu d’interrogation négative depuis mon arrivée à Nancy »

Y-a-t-il eu une prise de conscience suite au remplacement de Pablo Correa par Vincent Hognon ?

Franchement, ce qu’on faisait n’était pas très bon mais le groupe était déjà bien sous Pablo Correa. Certaines choses commençaient à prendre forme, la prise de conscience avait déjà eu lieu avant et elle a peut-être simplement été accentuée avec le changement d’entraîneur…

Le moindre relâchement reste toutefois fatal actuellement, on l’a vu au Gazélec Ajaccio (défaite 1-2)…

On a du mal à faire un match complet quatre vingt-dix minutes durant. On ne doit pas rechigner à l’effort, et être concentré du début à la fin. Ce championnat se joue à des détails et ça se paye cash dès qu’on sort du droit chemin.

Mentalement, ce début d’histoire avec Nancy n’a pas été trop difficile ?

Je n’ai jamais eu d’interrogation négative depuis mon arrivée à Nancy, je passais un palier en venant ici. Depuis le début on essaye de créer une atmosphère positive, c’est ce qui nous amènera plus haut. Il est arrivé beaucoup de péripéties depuis le mois de juillet, mais ça ne me fait pas peur. Je suis très content d’être là.

Sans dénigrer Ajaccio – je leur dois presque tout – Nancy est un club type Ligue 1. Je ne me voyais pas rester, j’avais besoin de partir malgré tout ce que le club m’a donné. Dans le jeu, je me sens aussi beaucoup mieux ici, je suis en train de passer un palier.

C’était l’objectif de vous rapprocher de la Ligue 1 pour votre progression de carrière ?

C’est très important d’être titulaire avec Nancy. A Ajaccio, je jouais toujours quand j’étais apte et l’idée est de jouer le maximum de matchs ici en donnant raison au coach de me remettre sur le terrain à chaque fois.

J’aimerais aller en Ligue 1 le plus rapidement possible, mais il faut s’en donner les moyens, le mériter. Si ça ne s’est pas fait avant, j’espère que ça arrivera et le mieux serait avec Nancy.

Crédit photos : ASNL

Laisser un commentaire

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport