Pierrick Valdivia : “Nous pouvons faire mal dans ce championnat”

Actualités

Floqué du numéro 8 sur le dos, Pierrick Valdivia a retrouvé Bollaert-Delelis ce vendredi soir. Avec Nîmes, il s’est imposé 2-1 (2e journée de Ligue 2) dans un lieu particulier pour y avoir joué pendant 4 saisons. A l’issue de la rencontre, il est revenu un succès mérité et sur ses retrouvailles émouvantes.

Vous avez été la chercher, cette victoire !

Franchement, on y a été avec les tripes. Après, sur le terrain, nous nous sommes vraiment régalés. Nous avons dominé tous les domaines. On a effectué un gros match. Autant, contre Reims, nous avions un peu pêché en deuxième période et nous étions descendus en régime. Autant là, nous n’avons pas lâché. Nous avons été récompensés. Et, quand tu gagnes ces matchs à l’arrachée, c’est vraiment très beau.

Comment avez-vous vécu le fait de retrouver la maison ?

Cela m’a procuré beaucoup d’émotions. J’étais très content de retrouver ce jardin, où j’ai disputé beaucoup de matchs. J’y ai vécu de bons moments, des mauvais aussi. C’était quelque chose d’inoubliable. Après, je suis content de retrouver avec les 3 points (rire).

Dans ce match, comment étiez-vous personnellement ?

Moi, bien. Je ne suis pas encore à 100%. Je retrouve petit à petit mon réel niveau. Personnellement, je suis content, je ne sais pas vous…

Cela avait l’air d’être bien oui. Et comment vous vous sentez dans ce collectif depuis votre arrivée ?

Vraiment bien. J’ai été accueilli à bras ouvert.

Avec une préparation pleine aussi…

Oui, j’avais besoin d’une vraie préparation. Nîmes, c’est vraiment une famille. Cela rassemble tous les critères recherchés. Nous avons vraiment une vraie équipe et nous pouvons faire mal dans ce championnat.

On a trouvé Nîmes bien plus cohérent collectivement que Lens ce soir. Partagez-vous cette impression ?

Carrément. On a su rester calme. Nous nous sommes trouvés très facilement, nous ressortions des ballons proprement. Nous avons réalisé un match complet. C’est de très bon augure pour la suite.

Propos recueillis par Laurent Mazure, à Lens

http://maligue2.wpsite.fr/2017/08/04/bernard-blaquart-la-victoire-nest-pas-immeritee/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications