Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Billets d'humeur - 17 avril 2017 Laurent Mazure 5 commentaires

Reims grince, coince, mais garde un espoir…assez mince

Est-ce vraiment cuit pour Reims ? Objectivement, cela paraît mal embarqué. Une dynamique foireuse (2 points sur 12), un collectif qui ne cesse de se chercher, des maux offensifs (trop) handicapants, un secteur défensif devenu friable… L’argumentaire ne plaide pas en faveur de Rémois sérieusement sortis de route vendredi à Laval (2-5, 33e journée).

Difficile d’admettre qu’en prendre 5 chez la lanterne rouge résulte d’une simple « absence » d’un soir. D’ailleurs, les propos du capitaine Anthony Weber n’allaient pas dans ce sens. La mentalité champenoise inquiète davantage que le résultat, surtout lorsque le porte-parole du groupe lance : « Nous avons lâché. » A-t-on le droit d’abandonner de la sorte chez de moribonds (jusqu’ici) Tango ? Le luxe mène-t-il à la facilité, au laxisme et à la déresponsabilisation ? Reims y a répondu, en quelque sorte, par la voix de son président : « On pensait moins souffrir en Ligue 2. » Erreur manifeste. Condamnable, même, quant on regarde l’actuel favori à la remontée toussoter au 7e rang. La chance, pourtant, peut encore sauver peut-être le meilleur collectif de L2 sur le papier.

Pour le coup, la chance ne serait guère justice pour les concurrents au podium. Eux qui s’emploient, avec moins de moyens (en dehors de Lens). Mais cette chance est bien réelle. Si Strasbourg venait à l’emporter ce lundi soir contre Ajaccio (33e journée), le SDR ne pointerait « qu’à » cinq longueurs de la deuxième place. Reste encore la troisième, synonyme de barrages et de derniers espoirs. Lens ne serait qu’à 4 points. Le calendrier offre encore un duel au sommet entre les 2 Racing, début mai (36e journée). Nîmes (potentiellement 4e), et Troyes (5e), croiseront d’ici à la fin de saison la route rémoise. Qu’on se le dise donc, une fois pour toute : Reims a quasiment encore son destin entre ses mains. Mais la moindre faute l’exclura d’un jeu où il s’est trop souvent égaré, faute de collectif.

Lens bute sur l’AJ Auxerre (0-1), qui prend ses distances avec la zone rouge

5 Commentaires

  • hamon dit :

    bonjour
    Trop c’est trop.
    vos résultats n’encouragent pas à rester supporteur.
    Inutile de responsabilser Mdz
    les joueurs-professionnels-doivent être motivés,mouiller et surtout y croire……..
    plc34

  • Poulin Philippe dit :

    Bonjour à tous,
    je crois encore, j ai confiance en Michel dz et les joueurs, arrêtez choix l entre. les joueurs trop payés, arrêtez ! !!
    Tout et possible !!!

  • leclere dit :

    arretez de toujours dire si si si car avec des si ont feraient beaucoup de choses alors arretez de prendre les supportaires pour des guignols les joueurs du stade sont nul et je suis pas le seul a le dire ils mérite pas la ligue 1

  • paris dit :

    si ont veut gagner des macths il faut faire jouer fortes et peuget entendu mdz!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • CANIVEZ dit :

    C’est cuit pour le Stade de Reims d’autant qu’ils vont avoir à affronter Troyes qui va encore une fois les battre.
    C’est une équipe qui est trop inconstante et qui bat des records mais à l’envers du genre se prendre 5 buts chez le dernier donné pour moribond…et les exemples de ce type sont nombreux comme les équipes qui ne gagnent plus depuis des semaines et se refont une santé avec le SDR.
    Ras le bol des repentances des joueurs à chaque humiliation.Leur place est bien en Ligue 2 !

Laisser un commentaire

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport