Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Amiens, roi des fins de match

Amiens SC

Dans un match important pour le haut du tableau, l’Amiens SC a renversé la rencontre et est venu à bout du Racing club de Lens grâce à deux buts dans les toutes dernières minutes (2-1). L’ASC monte sur le podium et chipe la deuxième place à son adversaire du jour.

Amiens aime les fins de match, aime donner de grandes et fortes émotions à ses supporters et aux téléspectateurs. Déjà vainqueur de Strasbourg dans les toutes dernières minutes grâce à une lourde frappe de Monconduit, cette fois l’ASC s’offre le scalp de Lens dans les derniers instants de la partie, une nouvelle fois. Décidément, les Racing ont du mal contre Amiens. Pourtant, le match était plus mal engagé pour les Amiénois. Malgré un bon début de partie, avec un pressing haut, de l’agressivité et une première occasion pour Kamara repoussée par Douchez, les hommes de Christophe Pélissier se sont fait surprendre peu après le quart d’heure de jeu. Sur un coup franc, Soumah accroche Cristian dans la surface et offre le penalty au Racing. L’Espagnol prend ses responsabilités et prend Gurtner à contre-pied (0-1, 17e).

Au fil des minutes, Lens affiche une meilleure maîtrise, sur une très mauvaise pelouse, et trouve des espaces dans une défense amiénoise en difficulté. Malgré tout, les Picards auraient pu égaliser mais Douchez remporte son duel face à Kamara (24e). Quelques minutes plus tard, Fortuné réalise une belle chevauchée côté droit, rentre dans la surface en éliminant deux défenseurs picards et frappe du gauche mais sa tentative est trop écrasée (28e).

Le Racing a été puni

Lens mène à la pause mais en seconde période, les Lensois ont oublié de sortir des vestiaires. Si dans le premier acte, les coéquipiers de Benjamin Bourigeaud ont répondu au duel physique des Amiénois, ils se sont arrêtés de jouer dans le deuxième acte. Les Picards tentent de profiter de l’apathie lensois mais se montrent un peu trop brouillons dans les derniers mètres, malgré beaucoup d’envie et grosse débauche d’énergie. L’ASC tente de pousser mais ne parvient pas à se créer d’occasions franches hormis un centre tendu de Kamara dévié sur le poteau par Cvetinovic, hauteur d’un match solide dans l’axe de la défense lensoise. Au contraire, c’est Lens, malgré sa deuxième mi-temps indigeste, qui a l’occasion de faire le break à deux reprises mais Cristian ne cadre pas sa tête et Zoubir trouve le torse de Gurtner à bout portant et à angle fermé.

Mais Amiens est une équipe qui a du cœur et continue d’y croire. Les situations amiénoises se multiplient dans les dix dernières minutes et au bout du bout, Mamilonne reprend de la tête un centre de Manzala et trompe Douchez à l’aide du poteau (1-1, 89e). Lens a pris derrière la tête alors que la Licorne veut aller chercher la victoire. Sur une accélération plein  de N’Dombélé, ce dernier centre d’un coup du foulard pour Kamara qui fait exulter le stade en trompant Douchez de la tête (2-1, 90+2e). Les Lensois sont à terre alors que les Amiénois sont ivre de bonheur. Les Lensois ne peuvent s’en prendre qu’à eux-même et enchaînent une seconde défaite de suite. Amiens, de son côté, est sur un nuage et confirme qu’il faudra bien compter sur lui pour jouer les premiers rôles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications