Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

Actualités - 20 septembre 2016 Laurent Mazure 0 commentaire

Hervé Della Maggiore : “Je prête beaucoup d’attention à l’homme”

Depuis 9 ans, Hervé Della Maggiore oeuvre avec succès à Bourg-en-Bresse. 8 ans pour gravir successivement les échelons entre le CFA 2 et la L2. Puis un an pour maintenir l’ensemble. Une véritable prouesse grâce à une méthode reconnue. Pourtant, rien ne le destinait à un tel parcours :

Après avoir été formé à l’OL, j’ai connu une carrière amateur (Lyon-La Duchère, Saint-Priest, Ain Sud, ndlr) jusqu’en National. Je n’avais tout simplement pas les qualités pour évoluer en pro. J’ai fait des études pour reprendre l’entreprise dans le bâtiment de mon père. Après ma carrière, je suis rentré dans l’entreprise. Mais je n’ai jamais coupé du foot, je baigne dedans depuis l’âge de six ans. J’ai continué à jouer en bas niveau, j’entraînais au niveau District (Saint-Maurice-de-Gourdans), puis Excellence (FC Luénaz) et Bourg-Péronnas m’a appelé en 2007 pour entraîner la réserve. (Il reprend l’équipe première) Au départ, j’étais un peu réticent par rapport à mon emploi du temps professionnel déjà très chargé. Mon adjoint m’a beaucoup épaulé à l’époque. Et puis on est montés en CFA, ce qui faisait donc deux montées en deux saisons. Ça m’a mis le pied à l’étrier, je passais mes diplômes en parallèle. Plus tard, lors de la troisième année de National, j’ai fait le choix de vendre l’entreprise et de m’investir pleinement pour le club. Je me suis dit que j’avais peut-être une vocation dans ce monde que je ne connaissais pas. C’était une réflexion difficile parce qu’il fallait lâcher l’entreprise familiale…

Aujourd’hui, Hervé Della Maggiore se repose toujours sur ses principes, ses valeurs. Chez le joueur, il regarde avant tout l’humain qui se cache derrière le footballeur. Peut-être, sûrement même, l’une des réussites burgiennes :

L’état d’esprit dans le groupe, j’ai toujours réussi à le mettre en place. On fait le recrutement en regardant l’homme derrière le joueur. On se renseigne sur l’état d’esprit du joueur. Si on a des joueurs qui raisonnent individuellement, c’est compliqué… Attention, recruter que des gentils n’est pas le but non plus. On veut des compétiteurs avec de la qualité, mais je prête beaucoup d’attention à l’homme. On est un club nouveau dans le monde professionnel qui va forcément passer par des moments difficiles dans ce championnat. On privilégie toujours le collectif avant l’individu.”

Source : So Foot

Bourg-en-Bresse “commence à récupérer” ses blessés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ref Store
Winamax
MonPetitGazon
EcoFoot
Metro-Sports
Paris Sportifs Canada
Sites de paris sportifs
LiveFoot.fr
Imagesport