Bryan Bergougnoux : “C’est positif pour la suite !”

Championnat

Le Tours FC s’est fait rattraper sur le fil. Une semaine après son nul 0-0 contre Ajaccio (1re journée de Ligue 2), le TFC a concédé un 2-2 frustrant du côté de Lens (2e journée) ce vendredi. Et pour cause, les équipiers de Bryan Bergougnoux ont été rejoints à la 92e minute. Le capitaine tourangeau s’est longuement confié à l’issue de la partie.

MaLigue2 : Quel est votre sentiment à l’issue d’un nul concédé sur le fil ?

Bryan Bergougnoux : C’est ambiguë. Il y a le sentiment d’avoir fait ce qu’il fallait. C’est positif pour la suite. Mais il y a aussi 2 points de perdus. C’est un sentiment mitigé. Nous avons mis les ingrédients qu’il fallait. C’est peut-être mieux ainsi que de gagner à l’arraché, sans rien montrer.

Même en première période, on vous a senti très sereins et solides.

Oui, j’ai aimé aussi notre calme après le but encaissé. J’avais demandé aux équipier d’agir ainsi. On ne s’est pas affolés. On a réussi à les mettre à 10, ce qui était parfait pour nous. Derrière, on a poussé, on met ce 2e but pour passer devant. Et on s’arrête après. C’est dommage…

Que s’est-il passé au moment où Lens change son schéma tactique ?

Nous avons reculé. Il ne fallait peut-être pas. Mais on avait travaillé toute la semaine en fonction de leur 3-5-2. Il y a sûrement eu un manque d’adaptation de notre part. Les joueurs sont très jeunes et n’ont peut-être pas pris le risque de prendre des initiatives. Dans ces cas, il faut s’apercevoir que c’est une situation différente et changer. Il fallait aller presser leurs latéraux et nous avons reculé à ce niveau-là.

Après le nul face à Ajaccio (0-0), et celui-ci, il y a des progrès à noter ?

C’est le jour et la nuit au niveau de la prestation. Nous étions peut-être en manque d’inspiration contre Ajaccio. Nous voulions faire un gros match devant notre public et, je pense que nous n’avions pas les jambes. Là, c’est 2 points de pris. Nous sommes invaincus.

Personnellement, on vous a senti très à l’aise dans ce rôle de 10, très libre…

Oui, c’est vrai, même si le coach m’a demandé de rester assez haut. Le fait d’avoir demandé pas mal de fois dans la profondeur, j’ai pu toucher pas mal de ballons entre les lignes. Je me suis senti à l’aise, très bien. J’avais des jambes.

Et une passe décisive ?

Oui, ça fait tourner le compteur.

Match de Coupe de la Ligue puis surtout la réception de Strasbourg (3e journée de Ligue 2). Priorité à quoi ?

Le prochain match. L’année passée, cette Coupe nous a permis d’aller jouer à Lyon. Ce sont des opportunités à ne pas rater. Il y en a une par saison. Il faut jouer toutes les compétitions à fond. Ce n’est pas l’Europa League. Même si l’EL, je la jouerai à fond !

http://maligue2.wpsite.fr/2016/08/05/rc-lens-2-2-tours-fc-les-notes/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications