Téléchargez notre application Ligue 2

Carlo Molinari : “Notre cardiologue ne nous aura pas tout de suite”

Actualités

C’est un président d’honneur heureux. Carlo Molinari, presque essoufflé et surtout estomaqué par le déroulement d’une soirée à la fin idyllique, avait le sourire. La courte défaite de son FC Metz à Lens (1-0, 38e journée) assure la montée en Ligue 1 de son club.

Il faut les trouver les mots. Je suis sous l’effet de l’émotion très forte. Comme je le disais à Gervais Martel, notre cardiologue ne nous aura pas tout de suite comme client. S’il y avait eu des moments pour aller en cardiologie, c’était ce soir. Ce soir, c’est un juste retour des choses par rapport à 1998. Nous avions eu beaucoup de peine ici. Puis nous avons le bonheur de monter en L1. J’ai une pensée amicale pour les gens du Havre. ils vont ressentir ce que nous avons ressenti en 1998, une grande frustration. Pour ce qui nous concerne, il est dommageable d’avoir eu des garçons dans un état de fébrilité absolu. Ils n’ont pas pu jouer. Est-ce l’enjeu ? Probablement. Nous avons fait face à une belle équipe de Lens. L’essentiel, pour le club, est de se retrouver en Ligue 1. A nous de ne pas refaire les mêmes erreurs d’un passé récent et d’avoir les bons joueurs pour nous rétablir pérenne en Ligue 1. L’avenir nous dira si nous en sommes capables.

Laurent Mazure, à Lens

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications