Junior Dalé : “Plus de sérénité et de tranquillité dans mon jeu”

AS Nancy Lorraine

Avec 4 buts et 2 passes décisives, Junior Dalé a été élu joueur de Ligue 2 du mois de février par les internautes de MaLigue2. A cette occasion, l’attaquant nancéien évoque sa saison et celle de l’ASNL, qui vise évidemment la montée en Ligue 1. Un objectif en bonne voie, même si Junior Dalé se méfie encore des 9 derniers matchs de la saison.

MaLigue2 : Les lecteurs vous ont élu joueur du mois, quelle est votre réaction avec ce titre honorifique qui récompense un bon mois de votre part ?

Junior Dalé : C’est toujours gratifiant de recevoir une distinction et d’être reconnu par des gens qui suivent ce championnat. Après, je suis attaquant donc je profite du travail de mes coéquipiers. C’est une récompense qui leur revient également.

4 buts et 2 passes décisives en février, alors que l’ASNL n’a connu qu’une victoire en 5 matchs dans le même temps. Ce sont donc des statistiques importantes dans une période un peu délicate…

Chaque but à une signification particulière dans une saison. C’est vrai que ça nous a permis de rester dans le coup. L’important désormais c’est de poursuivre notre marche en avant.

Dalé Nancy

Et vous avez justement battu un concurrent direct, le Red Star (3e) lors du dernier match (2-0) où vous avez encore été buteur. Avec 7 points d’avance sur le 4e, Nancy peut-il encore louper la montée en Ligue 1 ?

Bien sûr. Tout reste possible malgré l’avantage au classement qu’on a pris, malgré cette marge. Cette avance doit nous forcer à ne pas nous relâcher car il reste encore 9 matchs à disputer et 27 points à distribuer. A nous de continuer sur le même état d’esprit pour valider cela.

“On s’est rendus compte qu’on pouvait faire la différence à n’importe quel moment”

Qu’est-ce qui fait la force de l’ASNL cette saison et qui fait que vous êtes pour le moment solidement installés sur le podium ?

Je pense que c’est l’amalgame entre l’expérience et la jeunesse. On dispose également de grosses qualités techniques. En début de saison, on s’est montré solides défensivement. Puis au fil de la saison, on s’est rendus compte qu’on pouvait faire la différence à n’importe quel moment devant. On dispose également d’un peu plus d’expérience par rapport à la saison dernière (où Nancy a terminé 5e, ndlr). Collectivement, on est encore meilleurs.

Avec 12 buts inscrits cette saison à 30 ans, vous réalisez déjà votre exercice le plus abouti depuis vos débuts en professionnel. Et on vous sent pleinement épanoui à Nancy où votre polyvalence pour évoluer aussi bien à droite que dans l’axe vous permet d’être titulaire indiscutable…

C’est sûr qu’il s’agit d’une très bonne période. J’ai certainement acquis cette maturité. J’ai plus de sérénité, de tranquillité dans mon jeu. On se connaît mieux avec mes partenaires et cela m’aide également à être performant. Mais il faut surtout rester concentré sur ces 9 derniers matchs. A la base, je suis un attaquant axial mais je peux également jouer sur un côté pour dépanner. Après, c’est au coach de faire ses choix et de me dire à quel poste je lui suis utile suivant les situations. L’essentiel c’est d’être efficace et performant quel que soit le rôle. J’essaye de le rester et j’espère rendre à Pablo Correa la confiance qu’il m’accorde.

Normalement, ce sont les adversaires de l'ASNL qui tirent la langue..
Normalement, ce sont les adversaires de l’ASNL qui tirent la langue..

Vous êtes arrivé la saison dernière à Nancy en provenance d’Arles-Avignon et vous avez tout de suite su vous adapter à un nouvel environnement entre un club plutôt habitué à lutter pour le maintien ces dernières années et un autre qui vise plutôt la remontée dans l’élite…

J’avais quand même déjà connu l’accession avec Arles (en 2009-2010). Après les objectifs varient au fil d’une saison. L’important c’est d’être le plus fort possible individuellement pour servir le collectif de la plus belle manière. C’est vrai qu’aujourd’hui, le but est de ramener le club à ce qu’il a connu précédemment. On ne se met pas de pression, on a juste envie de bien faire. Il faut garder ça en tête jusqu’au bout.

“Ne pas tirer de plan sur la comète”

Surtout qu’à part un match en début de carrière à Auxerre, vous n’avez pas connu la L1. Car lors de la promotion d’Arles, vous êtes parti à l’étranger avant de revenir en Ligue 2 un an plus tard. C’est un regret dans votre carrière ou cela vous a-t-il justement permis de rebondir en France ?

C’est dommage de ne pas avoir pu continuer l’aventure avec l’ACA en L1, de ne pas avoir pu garder notre groupe en l’étoffant. Mais cela fait partie du passé et on ne peut pas revenir dessus. Désormais je fais partie d’un très bon groupe, il faut garder la tête froide en espérant connaître la L1. Mais il ne faut pas tirer de plan sur la comète. Atteignons déjà notre objectif cette saison et on aura le temps derrière de discuter de l’avenir.

Vous n’êtes pas loin du Top 10 des meilleurs buteurs de Ligue 2 en activité avec 48 buts. La barre des 50, vous y pensez ou vous ne regardez pas trop les chiffres ?

Je ne connaissais même pas cette statistique ! C’est sûr qu’atteindre le Top 10 serait honorifique. Mais bon ça prouve aussi que j’ai passé beaucoup plus de temps en Ligue 2 qu’en Ligue 1 (rires). Mais bon je suis quand même content, et ça me plairait évidemment d’entrer dans ce Top 10 !

Propos recueillis par Dorian Waymel

Crédit photos : site officiel de l’ASNL

1 thought on “Junior Dalé : “Plus de sérénité et de tranquillité dans mon jeu”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications