Téléchargez notre application Ligue 2

Une recrue sous condition, priorité Jean-Kévin Augustin !

Actualités

Ce lundi, plusieurs clubs de Ligue 2 sont passés devant la DNCG. Nîmes a vu ses finances validées par le gendarme financier. Tours et Ajaccio ont été interdits de recrutement. Le RC Lens était aussi attendu devant l’instance.

En fin de semaine dernière, Gervais Martel avait saisi la DNCG pour demander un assouplissement des contraintes (masse salariale encadrée) mais aussi pour présenter le montage financier d’un projet de rachat. Le président lensois s’est présenté en compagnie d’un dirigeant de l’Atletico Madrid selon Le Parisien. S’il y a bien un projet de rachat par le club espagnol, rien n’est encore signé. De fait, le numéro un Sang et Or n’a pu apporter la moindre garantie.

Néanmoins, la DNCG s’est montrée ouverte et, d’après L’Equipe, le Racing pourrait recruter un attaquant sous condition de respecter l’économie réalisée par les départs de Christian Bekamenga (à Metz) et de Stéphane Besle (en Suisse).

Selon nos informations, les dirigeants Sang et Or ont établi une short-list de 3 noms. Parmi eux, l’attaquant parisien Jean-Kévin Augustin serait la priorité.

Vos commentaires :

  1. Effectivement Augustin n’est pas très chaud pour venir chez nous.

    Par ailleurs le comportement de la DNCG avec le RCL ne manque pas d’étonner. Voila en effet plusieurs années qu’elle se laisse volontairement balader à chaque fois par d’innombrables fausses promesses de soutien financier venant des quatre coins du monde, depuis un émir saoudien jusqu’à un club espagnol en passant par des fonds de pensions américains, trader londonnien, des hommes d’affaires belges ou des hommes politiques français … sans compter les “Fêtes des Armée”, les vrais faux virements, les vraies fausses garanties à première demande etc…
    Le seul qui ait essayé d’être équitable en appliquant la même règle qu’aux autres clubs a été débarqué par la après 25 ans de bons et loyaux services.
    Fermer les yeux ça donne peut-être meilleure conscience, mais ce n’est surement pas la meilleure manière d’aider un club à redresser la situation.

      1. En effet philippe Dard, il est même étonnant que d’autres clubs auxquels la DNCG a appliqué strictement (-et sévèrement) le règlement ne se soient pas plus manifestés pour dénoncer la protection éviodente de certains autres clubs.
        Richard Olivier était réputé pour sa compétence, sa rigueur et son intégrité, mais les instances du foot n’ont pas hésité à le débarquer afin de persévérer dans ces pratiques. A l’image de la FIFA, la FFF n’a rien à gagner avec les copinages et les magouilles … nous avons eu claude Simonet, nous avons déjà donné, tout comme au nivreau des présidents de clubs avec roger Rocher, claude Bez, bernard Tapie …
        !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications