Téléchargez notre application Ligue 2

Le président Perdrier évoque la situation de José Pasqualetti

Actualités

Sanctionné de huit points de pénalité en début de saison, Nîmes est toujours bon dernier avec 4 points au compteur. Après leur défaite contre Sochaux (0-2),  les Crocos sont désormais à 10 points des Lionceaux, premiers non-relégables. Début de saison, situation de José Pasqualetti… le président Christian Perdrier évoque ces sujets dans les colonnes du Midi Libre :

-Le match contre Sochaux

C’était très décevant. Toute l’équipe est passée au travers. J’aurais préféré que l’on passe au travers à l’extérieur : là, il y avait un peu plus de monde que d’habitude, on avait fait notre opération Halloween et c’était un match important, contre une équipe qui était juste devant nous.

-La situation du coach

On a pris un coup de massue. José (Pasqualetti), il connaît les objectifs de la société. On échange beaucoup. On fait un point ensemble sur chaque match tous les mardis. Mais il ne faut pas paniquer. On a fait treize journées en jouant plutôt bien, on ne va pas tout jeter à l’eau parce que l’on a fait un non-match.

-Les huit points de pénalité et l’appel devant le Tribunal Administratif

On a reçu un courrier nous disant que notre recours serait examiné à la fin du premier semestre 2016. Donc, on ne va pas abandonner et se dire que c’est fini en novembre. Maintenant, allons chercher des points et des places !

Retrouvez l’intégralité de l’interview sur le site du Midi Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications