Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Avant Saison - 11 juillet 2015 Philippe Dejter 0 commentaire

Pierre Ferracci “Le Paris FC en Ligue 1 dans quatre ans”

pierreferracci

Quand tu entends les autres présidents qui ne parlent que du maintien…

Le Paris FC arrive en Ligue 2 avec un projet structuré et ambitieux. Son président, Pierre Ferracci, nous en parle plus en détail avant le lancement de la saison 2015-2016 : projet sportif, mercato, formation.

MaLigue2 : Depuis le mois de mai, la montée du National en Ligue 2 a bien été digérée ?

Pierre Ferracci : L’euphorie passée, on s’est mis au travail. Il est énorme, c’est une façon de faciliter la digestion. On a un tas de problèmes à régler, à commencer par le recrutement qui est en cours. Les tâches sont lourdes pour passer du monde amateur au professionnel. Mais ça se fait avec dynamisme et enthousiasme, il y a beaucoup de gaieté et d’allégresse qui demeurent dans le club, tout le monde travaille avec ardeur.

On sent également une volonté de franchir l’obstacle entre ces 2 divisions : le changement de coach, l’arrivée de joueurs qui connaissent la Ligue 2, un recrutement encore en cours…

On avait 7-8 recrutements à faire, qui vont venir se greffer à 12-13 joueurs de l’équipe de l’an dernier. Il y a encore du travail dans toutes les lignes. On est plutôt content des trois premières recrues qui sont conformes à nos objectifs, on a eu ceux qu’on voulait.

Denis-Renaud-Pierre-Ferracci

Pour monter en Ligue 1, Ferracci a choisi une nouvelle voiture de course

Le Paris FC sera donc ambitieux cette saison ?

Ma communication est simple : j’ai envie qu’on soit en Ligue 1 dans 4 ans pour fêter le 50ème anniversaire du club. Maintenant, si on peut le faire plus vite, on le fera. Cette année, on va s’installer en Ligue 2, parce que ça fait quand même 32 ans que le club n’a pas connu le monde professionnel. A partir de l’an prochain, on va accélérer, on mettra nos moyens en adéquation avec nos ambitions. Ca commence dès cette année, un effectif se construit pas à pas et celui de cette année aura déjà une belle allure.

“Il y a un espace à Paris à côté du PSG”

On sent un discours clair et plein d’ambition, avec des soutiens financiers. Vous vous positionnez clairement comme un gros de Ligue 2 ?

La Ligue 1 est l’objectif à terme, il y a un vrai projet au Paris FC et on ne va pas s’arrêter en chemin. Il y a un espace à Paris, le PSG est sur une autre planète ce qui laisse un espace populaire et sportif à côté de lui. Effecitvement, l’arrivée de partenaires importants traduit les ambitions du club. Je rappelle que nous étions, en National, le seul club à avoir nos 4 équipes en nationaux : U17, U19, la CFA 2 aurait du monter en CFA, et les pros en Ligue 2. On a toute l’armature qui permet de s’installer tranquillement en Ligue 2 et même d’aller un peu plus haut, on ne s’en cache pas.

Label-ecole-de-foot-parisfc

PFC, PSG, on s’y tromperait presque !

Vous avez effectivement une vraie politique de formation, avec votre Academy notamment. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Elle commence dès l’école de formation, sans même attendre l’Academy. Les U12 ont gagné la Danone Cup cette année, ils vont représenter la France. Chez les U13, il y a 5 de nos jeunes qui rentrent dans la promotion de Clairefontaine, où ils sont 24. Sur les 7 dernières années, les U19 ont toujours été au moins en 8ème de finale. On a un travail de fond, en gérant les cursus scolaires et sportifs : l’arrivée en Ligue 2 va nous permettre de mieux les protéger !

On fait tout ça, mais chaque année il y en a 10 ou 12 qui partent, on perd les meilleurs qui filent vers des clubs de Ligue 1. Sur les 13 ans, on a une génération d’exception, 9 sont déjà préemptés par des clubs de Ligue 1 ! Le petit Hannibal, qui est déjà partout  sur les réseaux sociaux, fait un essai à Arsenal et est demandé par Liverpool. Il va falloir qu’il garde les pieds sur terre, à 12 ans ça fait un peu beaucoup… On a un potentiel de qualité et les éducateurs qu’il faut pour transformer l’essai. Ca va être aussi une façon de construire le club et l’équipe première dans les années à venir. Toutes proportions gardées, j’ai envie de copier le Barca qui forme mais qui garde.

Vos jeunes viennent principalement de région parisienne ?

Bien sûr, ils viennent du Grand Paris au sens large. J’ai toujours retenu ce que m’avait dit Arsene Wenger : en dehors de Sao Paulo au Brésil, le bassin parisien est le meilleur du Monde. Tous les grands clubs se servent, on fait donc en sorte de l’exploiter et le valoriser de la meilleure des façons et d’offrir un avenir professionnel le plus élevé possible à ces gamins.

La suite de l’entretien avec le sujet de la réforme des montées / descentes en Ligue 2 à retrouver demain.

Crédit photos : Paris FC

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
parissportifcanada.ca
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport