Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

AC Ajaccio - 15 mai 2015 Colin Delprat 1 commentaire

Présentation multi Ligue 2 : J37

37ème journée de Ligue 2 ce vendredi soir, avec l’intégralité des rencontres en mode multi Ligue 2 à 20h30 ! Présentation de l’ensemble des matchs, dont certains à très fort enjeu.

Maurice Dalé et Joffrey Cuffaut

Nancy, tout dans la tête ce soir…

L’Affiche : Nancy (4ème, 57 points, 6ème à domicile) contre Angers (3ème, 60 points, 7ème à l’extérieur)

Pour Nancy, c’est le match de la dernière chance. Revenus à trois points du podium grâce à leur victoire in extremis face à Clermont, les hommes de Pablo Correa possèdent encore un espoir d’accrocher la Ligue 1. Pour cela, les Lorrains n’ont pas d’autre choix que de l’emporter. Er avec une différence de but favorable, l’ASNL pourrait monter sur le podium à la place de leur adversaire du soir. Mais pour l’heure, c’est toujours le SCO qui occupe cette troisième place. Malgré leur match nul contre Sochaux lundi dernier, Angers compte trois points d’avance et a toute les cartes en main pour valider sa montée dans l’élite. Une rencontre qui s’annonce électrique dans un stade Marcel Picot annoncé à guichets fermés.

La stat :  Nancy reste sur une série de cinq matchs sans défaites (trois victoires et deux nuls)

Gazelec Ajaccio (2ème, 62 points, 2ème à domicile) contre Niort (10ème, 50 points, 8ème à l’extérieur)

Ils sont à une victoire d’officialiser leur accession dans l’élite. Les corses le savent et tout est prêt pour faire la fête en cas d’issue positive. Auteur d’un formidable final, même si la saison entière est déjà admirable, les gaziers ne connaissent plus la défaite depuis le 6 mars, contre Nîmes. Encore plus impressionnant, leur dernier revers à domicile remonte au… 29 août! Cependant, Niort est un outsider de taille pour ce défi. Capables de belles prouesses hors de leurs terres, les chamois mettront en avant leur bonne forme avec une seule contre-performance en quatre mois. Le niortais Seydou Koné a encore les moyens de coiffer les autres prétendants pour le titre de meilleur buteur en scorant à quatre reprises…

La stat : La moyenne de buts par match des corses cette saison est de 1,44.

Samuel "Sauveur" Souprayen.

La cohésion dijonnaise devra être de sortie ce soir à Tours

Tours (15ème, 40 points, 14ème à domicile ) contre Dijon (5ème, 57 points, 5ème à l’extérieur)

Comme Nancy, le DFCO n’a pas le droit à l’échec. Pour continuer à prétendre à la montée à la fin du championnat, les hommes d’Olivier Dall’Oglio ont l’obligation de prendre les trois points face aux Tourangeaux. Ils devront, pour cela, régler leur problèmes  d’efficacité offensive. Comme dit l’adage, dominer n’est pas gagner. Une victoire contre Tours conjuguée avec un succès de Nancy, nous offrirait une finale explosive à Gaston-Gérard entre Dijon et Nancy. Mais face à Tours, la partie ne sera pas simple. Avec trois points d’avance sur la zone rouge, les tourangeaux ne sont pas loin d’assurer leur maintien. Pour rappel, au match aller, le TFC l’avait emporté 3-0 sur la pelouse bourguignonne, infligeant aux Cotes-d’Oriens leur première défaite de la saison à domicile.

La stat : Dijon n’a jamais perdu à l’extérieur lorsque les Dijonnais marquent le premier but

Brest (6ème, 54 points, 4ème à domicile) contre Troyes (1er, 75 points, 1er à l’extérieur)

Il y a quelques semaines, cette affiche aurait pu être un choc du championnat…mais depuis, chacun a fait son chemin. Les brestois ont raté leur ticket pour la Ligue 1, la faute à des résultats décevants ces dernières journées. Alex Dupont et son groupe doivent, pour mieux digérer cet échec, s’offrir le leader. Cela ne sera pas une mince affaire car Benjamin Nivet et les siens répondront toujours présents. Une défaite, un nul et huit succès lors de ces dix dernières sorties, voilà l’impressionnant bilan. Ils pourraient même porter à onze leur nombre de victoires à l’extérieur. D’un côté, la deuxième défense de Ligue 2  et de l’autre, la meilleure attaque : un duel qui promet de belles séquences d’attaques-défenses.

La stat : 67% des matchs de Brest et de Troyes ont un total de buts inférieur à 2,5.

landrybonnefoi

Bonnefoi et Châteauroux, retarder le National au plus tard…

Châteauroux (19ème, 31 points, 17ème à domicile) contre Le Havre (7ème, 51 points, 9ème à l’extérieur)

Même si mathématiquement le maintien reste possible, la Berrichonne semble bien partie pour descendre en National. A six points d’Orléans, premier non relégable, la mauvaise différence de buts joue en défaveur des castelroussins. Les coéquipiers de Grégory Thil restent tout de même sur deux victoires de suite et auront à cœur de bien finir la saison à Gabriel Montpied. Les havrais, quant à eux, n’ont plus rien à jouer dans cette saison. Mickael Le Bihan a un intérêt plus individuel en restant premier au classement des buteurs.

La stat : Pour la première fois de la saison, Châteauroux n’a pas encaissé de but lors des deux derniers matchs

Auxerre ( 8ème, 51 points, 15ème à domicile) contre Créteil (14ème, 44 points, 17ème à l’extérieur)

C’est l’une des ultimes répétitions pour l’AJA avant la finale de la Coupe de France. En baisse ces derniers temps avec deux défaites et trois nuls sur les cinq dernières rencontres, la troupe de Jean-Luc Vannuchi souhaite partir de l’Abbé Deschamps sur une bonne note. Malgré la volonté de gagner, la crainte d’éventuelles blessures n’est pas à négliger chez les supporters bourguignons. Quant à Créteil qui pointe à un modeste quatorzième rang, l’objectif est d’atteindre une potentielle douzième place, après s’être assuré d’une nouvelle saison en Ligue 2. Le match nul face au dauphin de la Ligue 2 a peut-être donné des idées du côté des béliers. Une opposition avec deux écuries amatrices de nuls, quinze pour Auxerre contre quatorze pour Créteil.

La stat : Le résultat favori des deux formations est le 1-1 que ce soit pour Auxerre à domicile (4 fois) ou pour Créteil à l’extérieur (4 fois).

Le public du Hainaut a enfin pu fêter les 3 points cette saison chez lui !

S’ils veulent éviter de faire trembler leur public dans 8 jours, les valenciennois seraient bien avisés de l’emporter ce soir

Sochaux (9ème, 51 points, 13ème à domicile) contre Valenciennes (16ème, 38 points, 15ème à l’extérieur) 

L’année dernière, cette affiche se jouait dans l’échelon supérieur. Les derniers espoirs de montée sochaliens se sont envolés lundi dernier à Angers en concédant le match nul. Les hommes d’Olivier Echouafni n’ont donc plus rien à jouer et voudront faire plaisir à leur public pour cette dernière à domicile. Par contre, Valenciennes se bat toujours pour confirmer son maintien en deuxième division. Les Nordistes ne comptent qu’une longueur de marge sur Orléans et Ajaccio. Même si le calendrier ne leur est pas favorable (déplacement à Sochaux, réception du Gazélec Ajaccio), VA doit prendre des points s’il ne veut pas se retrouver dans la charrette la semaine prochaine.

La stat : Valenciennes a concédé six matchs nul lors des neuf derniers matchs

Laval (11ème, 48 points, 8ème à domicile) contre Clermont (12ème, 46 points, 14ème à l’extérieur)

Le champion en titre des matchs nuls tentera d’améliorer son record. Plaisanterie à part, Laval peut encore finir dans la première partie de tableau. Les mayennais devront proposer un ultime tango à Francis le Basser pour prouver qu’ils savent être victorieux d’autant plus que le goût de la victoire s’est évaporé depuis quelques rencontres. Côté auvergnat, les plus sceptiques devront l’admettre, Corinne Diacre a rempli les attentes de son président.  Confortablement installé dans le ventre mou, Clermont est encore en mesure de grappiller une à deux places. Après avoir perdu sur un terrain compliqué, les clermontois souhaitent tout de même conserver leur bonne série à l’extérieur qui est de trois victoires et deux nuls sur les cinq dernières rencontres.

La stat : Le Stade Lavallois n’a remporté qu’un seul de ses dix derniers matchs.

Valenciennes Nîmes

Nîmes était bien remonté au classement, mais n’en finit plus de descendre…

Nîmes (13ème, 45 points, 12ème à domicile) contre l’AC Ajaccio (18ème, 37 points, 18ème à l’extérieur)

Ajaccio n’a pas le droit à l’erreur. Actuellement dans la zone rouge, les Ajacciens sont en danger. Même si cette 18ème place ne devrait pas être synonyme de relégation avec la rétrogradation de Nîmes, l’ACA voit revenir Châteauroux sur ses talons. Sur la pelouse des Costières, les Corses devront rester sur la même dynamique que la semaine dernière face à Brest. Côté nîmois, la fin de saison est longue. Avec les problèmes extra-sportifs qui touchent le club, les joueurs n’ont plus la tête au jeu et sont dans l’attente de la décision administrative.

La stat : Nîmes n’a plus gagné depuis le 20 mars dernier et une victoire contre Tours (3-2)

Arles-Avignon (20ème, 27 points, 20ème à domicile) contre Orléans (17ème, 37ème, 13ème à l’extérieur)

C’est la dernière à domicile en Ligue 2 pour l’AC Arles-Avignon qui sera en National l’an prochain. La lanterne rouge essayera de laisser cette place à Châteauroux, le dix-neuvième, à la condition de prendre quatre points à la Berrichonne sur les deux dernières journées. Une tâche qui semble complexe pour la plus mauvaise attaque de l’antichambre, surtout qu’Orléans ne se laissera pas faire. Les abeilles possèdent le même nombre d’unités que l’AC Ajaccio, dix-huitième, mais ils ne sont pas relégables grâce à leur différence de buts. Une situation inconfortable, les coéquipiers de Robert Maah devront donc rééditer leur beau succès contre l’ACA à l’extérieur pour rester en L2.

La stat : Orléans a concédé au moins un but lors de ses sept dernières sorties.

Crédit photos : ASNL, DFCO, ImageSport53, Laurent Mazure

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ref Store
Winamax
MonPetitGazon
EcoFoot
Metro-Sports
Paris Sportifs Canada
Sites de paris sportifs
LiveFoot.fr
Imagesport
Call4Sport
TooGoal
Ligue de Football Professionnel