Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

AC Ajaccio - 27 février 2015 Colin Delprat 0 commentaire

Présentation du multi Ligue 2 : 26ème journée

Alors que l’on a entamé le dernier tiers du championnat, MaLigue2 vous propose une nouvelle rubrique : la présentation des 8 matchs du vendredi soir. Lutte pour le maintien ou pour l’accession en Ligue 1, séries positives ou négatives, stats… Ne loupez rien des enjeux avec cette présentation du multi Ligue 2 : 26ème journée.

Clermont (15ème, 28 points, 10ème à domicile) contre Valenciennes (17ème, 25 points, 14ème  à l’extérieur) :

Un match au goût de maintien pour ces deux équipes en mal de points. Toutefois les Auvergnats vont mieux. Depuis 2015 une seule défaite au compteur des hommes de Corinne Diacre. Ils affronteront le VAFC et son nouvel entraîneur David le Frapper. Ce dernier tentera de mettre fin à la spirale négative de son équipe en championnat qui compte neuf matchs sans succès. L’expression « match à six points » est appropriée dans ce duel du bas qui s’annonce important au vue des différentes rencontres du multiplex.

La stat : 62% des buts du VAFC ont été inscrits par le duo Poepon – Le Tallec.

Créteil (13ème, 30 points, 9ème  à domicile) contre Dijon (5ème, 41 points, 12ème à l’extérieur) :

Chacun a un objectif bien distinct dans ce match, les Cristoliens voudront prend une belle option sur le maintien. Le choc psychologique avec l’arrivée de Thierry Froger a porté ses fruits, une seule défaite en 2015. Quant aux Dijonnais, le mois de janvier a été terrible : aucun point pris et la perte d’une place sur le podium. Heureusement, février leur sourit plus (1 victoire et 2 nuls). A vérifier ce soir pour continuer à rêver de Ligue 1. Créteil sera encore privé de son buteur Frédéric Piquionne.

La stat : En neuf confrontations, Créteil n’a jamais réussi à battre Dijon.

Un véritable 12ème homme au stade A.Casanova.

Difficile déplacement pour Orléans à A.Casanova.

Gazelec Ajaccio (3ème, 42 points,  1er à domicile) contre Orléans (12ème, 32 points, 7ème  à l’extérieur) :

Le surprenant promu corse est au cœur de la lutte pour l’accession à l’élite. Grâce à une indéniable solidité à domicile, les coéquipiers de Jérémie Brechet comptent récolter leur dixième victoire sur la pelouse d’Ange-Casanova et dans le même temps porter leur série d’invincibilité au même nombre. Se dresse face à eux une équipe d’Orléans qui se situe dans le ventre mou du championnat. Malgré un œil avisé sur le bas de tableau, les Jaunes et Noirs abordent cette partie sans grosse pression. Le champion du National 2013/2014 avait perdu face aux Gaziers lors du match aller, une revanche s’impose.

La stat : L’US Orléans est 18ème au classement du Fair-Play, la formation du Loiret a récolté 49 jaunes et 5 rouges.

Laval (9ème, 35 points, 8ème  à domicile) contre Arles-Avignon (20ème, 18 points, 20ème à l’extérieur)

Le Stade Lavallois, spécialiste du match nul (14), ne doit plus se contenter de l’unique point. A sept points du podium, cette rencontre peut permettre aux Tangos de se rapprocher des prétendants à la montée. Pourtant, il ne sera pas simple de battre l’ACAA qui s’est lancé dans un baroud d’honneur avec Victor Zvunka. Le récent vainqueur de Brest est à sept longueurs du premier non relégable, Valenciennes. A noter le retour du meilleur buteur acéiste, Larsen Touré qui a purgé sa suspension.

La stat : Arles-Avignon n’a toujours pas décroché le moindre succès hors de ses terres.

ChebakeButLe Havre (11ème, 33 points, 7ème à domicile) contre AC Ajaccio (14ème, 30 points, 9ème  à l’extérieur)

Depuis qu’on sait avec certitude que ni Maillol, ni Adriano ne viendront au HAC, les Ciels et Marines semblent libérés. Le mois de février est prolifique pour eux, les coéquipiers de Maxime le Marchand ont empoché huit des douze unités possibles. Privés de leur capitaine Johan Cavalli, les Corses restent sur trois nuls en Ligue 2. Plus efficaces quand ils voyagent, les Ours doivent assurer leur maintien le plus vite possible pour se tourner sur la saison prochaine, tout comme le Havre en quête d’un ciel plus azur.

La stat : Mickaël Le Bihan (12 buts) est l’auteur de plus d’un tiers des réalisations de son équipe.

Châteauroux (19ème,  19 points, 20ème à domicile) contre Nîmes (10ème, 35 points, 8ème à l’extérieur)

Après avoir subi une très lourde défaite face à Nancy (0-6), les Castelroussins ne peuvent plus se permettre d’autres faux-pas de ce genre. Leur dernière victoire remonte face à Tours lors de la 12ème journée, il y a plus de 3 mois. Se dresse face à eux, la meilleure formation de l’année civile. Les Crocodiles vainqueurs de Sochaux dans les derniers instants (2-1) ne savent pas encore s’ils doivent regarder le haut ou le bas de tableau. Ils pourront compter sur le retour de suspension du capitaine Toifilou Maoulida. En cas de mésaventure face à des Nîmois décomplexés, le club du président Thierry Schoen pourrait devenir la lanterne rouge, si Arles-Avignon se défait de Laval.

La stat : Châteauroux n’a plus quitté la zone de relégation depuis la 14ème journée, c’était le 7 novembre 2014.

Niort (16ème, 28 points, 17ème à domicile) contre Troyes (1er, 50 points, 1er à l’extérieur)

Les Chamois sont dans l’arrière du peloton, quatre points les séparent de Tours qui est 18ème. Fort de leur succès contre Valenciennes et avec un Seydou Koné auteur de dix buts cette saison, la troupe de Régis Brouard peut jouer un mauvais tour au leader Troyen. Il faudra cependant être très solide pour que l’ESTAC ne continue pas sa marche en avant. Meilleure attaque et meilleure défense de l’antichambre, le club de l’Aube possède huit longueurs d’avance sur son dauphin Brest. Inutile de préciser que ce dernier est favori.

La stat : Troyes a remporté une seule de ses huit confrontations à René-Gaillard. C’était en 2004 sur un but de… Benjamin Nivet !

Tours (18ème, 19 points, 16ème à domicile) contre Nancy (6ème, 38 points, 4ème à l’extérieur)

Encore une rencontre à double enjeu, le premier est celui du maintien pour les Tourangeaux. Avec un renfort de poids du nom d’Andy Delort, Tours doit faire de la Vallée-du-Cher une forteresse imprenable pour maximiser ses chances de maintien. Ils seront opposés à l’AS Nancy-Lorraine qui est la meilleure attaque sur les cinq dernières journées (13 buts), et reste sur trois succès de rang. Sous l’impulsion d’un Youssouf Hadji en pleine forme (7 réalisations sur les 6 derniers matchs), les hommes de Pablo Correa devront penser à encaisser moins de buts (28, 11ème défense) pour espérer décrocher un ticket à l’étage supérieur.

La stat : Nancy n’a plus réintégré le top 5 depuis le 12 décembre dernier lors de la 17ème journée.

Laisser un commentaire

Nos partenaires

Ref Store
Winamax
MonPetitGazon
EcoFoot
Metro-Sports
Paris Sportifs Canada
Sites de paris sportifs
LiveFoot.fr
Imagesport