Entretien ML2 – Laurent Boissier : « Le Nîmes Olympique fait des miracles ! »

Le Nîmes Olympique a réalisé une superbe saison l’an dernier, terminant au pied du podium. Néanmoins, l’enflammade n’est pas de mise dans le Gard. Le directeur sportif du club nîmois Laurent Boissier s’est livré à quelques jours de la reprise du championnat de Ligue 2.

MaLigue2 : Vous venez de terminer votre stage à Albertville, pour quelle raison avoir effectué deux stages de préparation ?

Laurent Boissier : C’est surtout que nous ne sommes pas friands des stages longs. On a eu la possibilité de faire deux stages, à deux périodes différentes, l’un au bord de mer et l’autre côté montagne. On trouvait que c’était intéressant avant de se retrouver à Nîmes pour la dernière semaine de préparation avant le début du championnat de Ligue 2.

Sportivement, vous êtes passé près de la Ligue 1 l’an dernier, vous êtes l’un des meilleurs clubs de Ligue 2 d’un point de vue comptable depuis un an et demi. Vous avez su conserver votre ossature pour cette nouvelle saison, il est difficile de vous placer en dehors des équipes qui doivent jouer le top 10. Comment vivez-vous ce nouveau statut ?

Nous ne sommes pas dans la catégorie d’Auxerre, de Lorient, de Lens, de Reims… C’est dégradant de penser que le 16ème budget de Ligue 2 fasse partie des favoris du championnat. Il ne faut pas faire circuler de mauvaises idées, la seule chose dont on a envie c’est de faire progresser notre football chaque année et d’essayer de se maintenir en finissant au mieux ensuite. On a 7,5 millions d’euros de budget, on ne peut pas rivaliser avec équipes qui en ont le triple !

Les résultats des dix-huit derniers mois sont parlants, le Nîmes Olympique est perçu différemment en Ligue 2…

On finit en trombe l’année dernière, mais ce sont surtout les autres qui n’avançaient plus ! Aujourd’hui, nous avons 18 joueurs sous contrat pro, soit le plus petit effectif de Ligue 2. Il ne faut pas faire croire à tout le monde qu’on peut avoir un statut de favori. Le Nîmes Olympique fait des miracles !

On a la chance d’avoir un président qui fait confiance aux personnes qui travaillent au club. On a commencé l’aventure avec Bernard Blaquart, on ne fait que travailler en donnant de notre personne. Maintenant, on n’a pas les moyens des autres.

« On a le 16ème budget, si on finit 15ème on aura réussi notre saison »

Bernard Blaquart a un ratio matchs dirigés / points gagnés assez exceptionnel…

Bernard Blaquart fait des miracles, ainsi que son staff, le président, les gens au bureau, les footballeurs… Le Nîmes Olympique est une équipe et si nous nous en sortons aujourd’hui c’est parce que nous sommes une équipe soudée.

Vous êtes l’un des clubs de Ligue 2 qui a le moins recruté mais vous pouvez compter sur l’ossature de l’année dernière. C’est une grande satisfaction ?

C’est la plus grosse partie de notre recrutement, conserver notre effectif. Quand on a des joueurs jeunes, talentueux et sollicités, réussir à les conserver c’est réussir notre recrutement.

Vous semblez armés au milieu de terrain et offensivement, n’existe-t-il pas encore un manque de profondeur en défense?

On a toujours dit qu’on recruterait quelqu’un derrière mais on n’est pas pressé, notre quatre de derrière est celui de l’an dernier, meilleure défense des six derniers mois. Quand on n’a pas d’argent, on ne peut pas avoir des joueurs de qualité sur le terrain et une profondeur d’effectif. C’est un choix. On prend le risque de n’avoir que dix-huit joueurs, le pari qu’on a fait c’est de conserver notre effectif en limitant le nombre.

On veut essayer d’aller au bout de nos idées avec ce groupe-là, le jour où nos joueurs auront envie de prendre leur envol ils le prendront. Pour l’instant, ils adhèrent au projet de la direction et de l’entraîneur, on arrive ainsi à résister aux plus gros clubs.

Justement, pour cette saison, quel est le projet vendu à ces joueurs ?

On a le 16ème budget, si on finit 15ème on aura réussi notre saison. Les miracles existent peu dans le monde professionnel, ils arrivent de temps en temps… Dans le top 7 de l’an dernier, Amiens et nous n’avions rien à y faire.

Le public profite de l’embellie sportive, de ce point de vue les signaux sont-ils positifs avant la saison ?

On va battre notre record d’abonnements depuis 20 ans lorsque le Nîmes Olympique était en Ligue 1. La campagne d’abonnements est largement en avance par rapport aux années précédentes !

Lancement du concours pronos Ligue 2 2017-2018 !

4 Commentaires

  1. Répondre Post By ARCARO Pierre

    Je suis abonné depuis 1985 à NO. , et j’allais à Jean Bouin depuis bien longtemps … Que de beaux matchs et passionnants y avons nous vus et vécus , joués à fond avec les  » tripes  » ! Avec des joueurs supers engagés moralement et physiquement … Et c’est ce que nous avons l’impression de retrouver aujourd’hui depuis 2 ou 3 ans . Ils ont eu les tripes et la volonté de sauver le club envers et contre tout ! Qui aurait pu imaginer de vivre çà aux Costières ? Et quel club a vécu ce que nous y avons vécu ? Aucun club en France ne peut s’en glorifier !
    Alors , si maintenant une certaine stabilité à la tête du club semble être installée , tous les espoirs sont permis pour mettre le club sur de bons rails ! Et comme le dit Laurent Boissier , sachons garder la tête froide , ne pas s’emballer et prendre son temps avec le centre de formation , pour monter une équipe solide , jeune ( et bien structurée « d’anciens » ) qui ne pourra que progresser gentiment afin de pouvoir viser la Ligue 1 en toute sérénité .

  2. Pingback: MaLigue2 | Anthony Briançon : "On veut faire aussi bien, voire mieux que l'année dernière" - MaLigue2

  3. Pingback: MaLigue2 | Officiel : Slimane Sissoko quitte le Nîmes Olympique - MaLigue2

  4. Pingback: MaLigue2 | Le Nîmes Olympique veut prendre exemple sur Angers et Dijon - MaLigue2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *