Téléchargez notre application Ligue 2

Dijon – Christopher Rocchia : « Tout faire pour que le club remonte la pente au classement »

Championnat

Le défenseur gauche de Dijon, Christopher Rocchia, s’est livré dans un long entretien à Onze Mondial. L’ancien de Marseille et Sochaux veut tout faire pour faire remonter la pente à son club. Le DFCO pointe pour l’instant à la 13e place en Ligue 2, bien loin des sommets où on l’attendait avec ce mercato de luxe. Souvent repositionné ailier gauche depuis la venue de Patrice Garande, Rocchia sait qu’il pourrait bien avoir un rôle important à jouer en deuxième partie de saison grâce à sa polyvalence. Il revient sur les raisons qui lui ont donné envie de signer à Dijon.

A lire aussi >> Ligue 2 – Le bulletin de notes des clubs pour le premier semestre

« La principale raison, c’est que je voulais découvrir autre chose. Le club venait de descendre de Ligue 1 et s’était donné les moyens de remonter en recrutant Mickaël Le Bihan et Valentin Jacob notamment. Le club m’a fait sentir qu’il comptait sur moi. J’ai vraiment apprécié cette marque de confiance. J’ai expliqué mon choix au téléphone au coach de Sochaux. J’avais besoin d’une nouvelle expérience. J’ai pu enchaîner les matchs mais je suis un peu déçu car j’aurais voulu faire mieux au niveau des statistiques. Je suis un latéral moderne. Je n’ai fait qu’une passe décisive alors que j’aurais pu en faire trois ou quatre. Je pense que j’ai fait une première moitié de championnat correcte. J’attends la suite pour faire beaucoup mieux. Je vais tout faire pour que le club remonte la pente au classement. »

« Cela n’a pas vraiment été compliqué (d’être repositionné ailier, ndlr) parce que j’aime beaucoup attaquer. Mais ce n’est pas pareil quand tu dois partir de plus haut sur le terrain. Lors de mon premier match au poste d’ailier, j’ai eu besoin d’un certain temps pour trouver mes repères. Ce n’est vraiment pas la même chose qu’être latéral. J’ai bossé et j’ai écouté les conseils du coach. J’ai tout fait pour libérer le couloir au latéral qui jouait à ma place. J’ai tout simplement joué mon football. À choisir, je préfère quand même jouer latéral gauche. Quand je pars de plus loin, je suis plus tranchant. J’aime bien défendre aussi même si j’attaque beaucoup. Après, j’aime bien ce poste d’ailier. Cela ne me dérange pas de jouer dans cette position. Si le coach veut me faire jouer à ce poste, cela ne me pose aucun problème. »

Quand il lui a été demandé quelle était la référence à son poste, le jeune défenseur n’hésite pas : « Jordi Alba ! Il est petit de taille, pas très athlétique, mais qu’est-ce qu’il est fort… Il défend bien et il attaque incroyablement bien. Il délivre des passes magiques. C’est ma référence car j’ai un peu le même profil que lui. Comme Marcelo, il attaque plus que son adversaire direct ! Pour moi, un latéral doit obliger son adversaire direct à passer plus de temps à défendre qu’à attaquer. Quand tu ne fais que dédoubler et que tu vois que l’ailier d’en face n’arrive plus à faire les retours, cela veut dire que tu fais un bon match. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications