Anthony Rogie : « Au Mans, ça sonne creux »

Après deux matchs nuls encourageants pour débuter la saison face à Lorient puis Sochaux, le promu Quevilly-Rouen Métropole reste désormais sur quatre défaites consécutives en Ligue 2. Invité de l’émission « Bienvenue au club » de France Bleu Normandie, le milieu de terrain Anthony Rogie revient sur ce début de saison, et notamment sur le handicap de disputer toutes ses rencontres pour le moment à la MMArena du Mans en attendant la fin des travaux à Diochon.

« Il faut sortir de cette spirale négative. Jouer au Mans se révèle plus dur que prévu. En terme d’installations c’est le top, mais en terme d’ambiance, malgré les supporters courageux qui font le déplacement, ça sonne creux. Personnellement, je m’étais fait à l’idée qu’à deux heures de Rouen, ce serait compliqué d’avoir du monde. Mais en tant que joueur, lorsqu’on découvre ce niveau, on aspire à jouer dans de belles ambiances, et celle de Diochon n’est pas comparable avec celle du Mans. Je ne veux pas faire partie des gens qui trouvent des excuses. Mais depuis fin juin, nous ne sommes jamais chez nous. Le début de saison est délicat à ce niveau-là, mais ça n’excuse pas nos performances sur le terrain.« 

Source : France Bleu Normandie

A lire aussi >>

Emmanuel Da Costa : « Un peu ras le bol de faire trembler les murs »

1 Commentaire

  1. Pingback: MaLigue2 | Marvin Gakpa : « Je méritais d'avoir ma chance à Lorient » - MaLigue2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *