Le RC Lens bat ses plus sombres records…

Face à Lorient, ce samedi (6e journée de Ligue 2), le RC Lens a poursuivi sa descente aux enfers. Les Sang et Or ont concédé leur sixième défaites en six matchs cette saison et pointent dorénavant à la 20e place de Ligue 2.

http://e-consultingrh.com/

Un tel démarrage, c’est du jamais vu en plus de 110 ans d’histoire du club minier. Pis, en chutant à trois reprises à Bollaert-Delelis pour débuter leur exercice, les Lensois ont su battre leur piteux démarrage de l’exercice 1988-1989 (2 défaites, un nul). Cette année-là, le Racing terminait 20e et dernier de L1 avec 17 points (plus petit nombre d’unités, record toujours d’actualité).

L’autre statistique alarmante pour la formation actuelle d’Eric Sikora, c’est le nombre de but concédé à chaque tir cadré. Depuis le début de la saison, Nicolas Douchez et Jérémy Vachoux ont du faire face à 32 tirs cadrés en 6 matchs. 15 réalisations ont été concédées. A noter que l’ex-gardien parisien voit même se ratio augmenter, puisqu’en deux matchs, il a pris 5 buts en 7 tirs cadrés. Son remplaçant avait, lui, pris 10 buts en 25 frappes !

Dusan Cvetinovic : « C’est très facile de jouer contre nous… »

2 Commentaires

  1. L’hémorragie de la défaite n’a pas été jugulé.Et oui le garrot Sikora n’a pas permis de bloquer les trous de la passoire défensive de l’équipe Lensoise. Malgré la présence de 21000 aficionados venus apporter le sang et or nécessaire à la transplantation des nouveaux venus, la greffe n’a pas pris.Toutefois une amélioration s’est fait sentir et il faut attendre que la plaie se referme mais la cicatrisation sera longue.Le papa Martel est au chevet de son club qui se meurt petit à petit et il s’accroche à ce dernier espoir de guérison qui lui permettra d’éviter le transfert du malade au pavillon National.
    Nous sommes tous tristes mais l’afflux de globules rouges apportés à chaque journée de dons du Sang et Or arrivera bien à faire pencher la balance du bon côté du rétablissement.

  2. Répondre Post By GATEAU PHILIPPE

    Mieux vaut mal partir mais l’essentiel est de bien arrivé au bout de la 38e journée.
    Je suis de tout cœur avec Lens même si mon cœur est sochalien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *