Interview – Damien Perquis : « Prendre ce mois d’août comme exemple »

Avec deux victoires pour deux nuls et une défaite, le mois d’août de Valenciennes se veut plutôt positif. A la sortie de celui-ci et après 5 journées de Ligue 2, les Nordistes ont accroché le premier tiers du classement (6e). De quoi espérer pour la suite. Après le clinquant succès 4-1 aux dépens de Niort vendredi, le gardien Damien Perquis a tiré un premier mini-bilan du début de saison.

Damien, c’est un match où vous avez eu pas mal de travail, et il a été bien fait…

Oui, quand on prend un peu de recul sur le match, le score est assez fleuve, mais mine de rien, j’ai quelques arrêts à faire. C’est bien pour la confiance, et c’est bien pour l’équipe. La performance individuelle est mise en valeur, tant mieux, mais c’est secondaire par rapport au classement et à la performance collective de l’équipe.

Quand vous ouvrez la marque, les Chamois Niortais avaient déjà eu quelques occasions franches et on sentait un bloc compact vous empêchant de vous exprimer…

Oui, c’est une équipe bien en place, on le savait. Avec des joueurs d’expérience. Cette équipe est dure à manœuvrer. C’était un bon client. Derrière, je souligne aussi le rôle des attaquants qui ont réussi à marquer. Sinon, mes arrêts n’auraient servi à rien. Ce soir, tout le monde a effectué un beau travail. Tout ça mis bout à bout fait que l’on prend 3 points.

Est-ce frustrant de prendre ce but ? En tant que gardien, on aime conserver les cages inviolées…

Oui, c’est toujours énervant car il y a 4-0. Hormis le fait de prendre un but, c’est de ne pas laisser l’adversaire espérer revenir dans le match. On sait qu’il existe des scénarios fous dans le foot. Moins on va laisser espérer, mieux ça sera pour tout le monde.

Après ce mois d’août, quel bilan tirez-vous ?

Il est plutôt bon. On peut toujours évidemment espérer un ou deux points de plus. Mais n’oublions pas que nous sommes une équipe toute neuve, avec beaucoup d’arrivées, beaucoup de départs. On a une qualification en Coupe de la Ligue, on gagne ce vendredi. Le bilan est positif. On peut toujours faire mieux mais il faut savourer. Maintenant, le secret est de prendre ce mois d’août comme exemple. Au quotidien à l’entraînement car on a bien bossé, et sur l’engagement individuel et collectif, et je pense que l’on passera une saison agréable.

Le début de saison est similaire aux précédents. Pense-t-on déjà l’automne qui, en 2016 et 2015, ne s’était pas bien passé ?

On fait pas vraiment le même début, car en Coupe de la Ligue, on était éliminé (rire). C’est très révélateur, car on a un effectif plus conséquent. On a la chance de faire tourner. On ne peut pas comparer avec la saison passée. On est sur la bonne voie. On peut faire un truc sympa. Nous devons garder cette ligne directrice mise en place. C’est un bon petit premier bilan. Mais c’est un marathon !

Laurent Mazure, à Valenciennes

Faruk Hadzibegic : « Le résultat est flatteur »

1 Commentaire

  1. Pingback: MaLigue2 | Sikou Niakité : « Je suis très heureux dans ce groupe » - MaLigue2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *