Oswald Tanchot : « Pas d’obligation d’afficher des ambitions et de les tenir »

Auteur d’un début de saison sans faute, Le Havre reçoit Valenciennes ce vendredi soir avec le statut de leader (4e journée de Ligue 2). Forcément, cela donne une réelle envie, côté nordiste, de faire tomber pour la première fois les Normands. Oswald Tanchot, le coach havrais, n’en a cure. Lui veut avant tout voir son équipe continuer sa progression, et gommer les quelques erreurs aperçues face au Paris FC (3-0, 3e journée) :

« Toutes les équipes sont à battre. Quand il y a un match, on veut toujours battre l’équipe en face. Ce vendredi, on arrive dans un match qui démarre à 0-0, contre un Valenciennes qui a plutôt réussi ses débuts. C’est toujours plus facile de motiver ses troupes quand tu joues une équipe sur une bonne dynamique. Cela donne plus de facilités au coach adverse pour préparer son match. Mais on ne se demande pas si on est l’équipe à battre. Nous avons besoin encore et toujours de progresser car nous avons eu une deuxième mi-temps plus compliquée au Paris FC.

On se prépare pour gagner des matchs. Entre un bon début de championnat réussi et une dynamique qui s’enraille, il n’y a pas grand chose. Je fais tout pour entretenir cette bonne dynamique. On a fait la préparation la plus adaptée à ce groupe. Cette équipe a suscité beaucoup de doutes et d’interrogations. Je le comprends. Il y a eu beaucoup de départs. Le groupe est très jeune, et nous n’avons pas d’obligation d’afficher des ambitions et de les tenir. »

Source : Site officiel du Havre

Denys Bain : « Encore trop tôt pour parler de montée »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *