A Châteauroux, il ne faut pas attendre que « Mandanne soit le messie »

Privé de nombreux éléments en attaque, Jean-Luc Vasseur, l’entraîneur de Châteauroux, va pouvoir compter sur ses deux nouvelles recrues nancéiennes pour affronter Lorient ce lundi (18h45) au Moustoir. Parmi elles, Christophe Mandanne, à la relance après une saison compliquée en Lorraine. Si son coach apprécie d’avoir du sang-frais dans le secteur offensif, il ne veut cependant pas que tout repose sur les épaules de son nouveau joueur.

« Il arrive avec de la détermination. Il ne vient pas pour compter les buts sur le banc de touche… Mais il ne faut pas attendre de lui qu’il soit le messie de Châteauroux », confie Vasseur dans La Nouvelle République. « Il n’a joué que vingt matchs l’année dernière, il ne portera pas l’attaque à lui tout seul. Il a tout un travail de préparation à refaire. Quand il nous manque un peu de qualité, de puissance et de vitesse devant, il faut trouver les moyens de nous mettre devant le but et de nous offrir des possibilités de marquer. Sur coups de pied arrêtés, il faudra être très efficace, à la fois offensivement et défensivement. On les a travaillés. A nous de faire un match avec nos moyens, être le plus intelligent possible. »

Source : La Nouvelle République

A lire aussi >

Jean-Luc Vasseur pointe un manque « de fraîcheur et de talent »

1 Commentaire

  1. Pingback: MaLigue2 | Jean-Luc Vasseur : "Il faut savoir reconnaître le talent en face" - MaLigue2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *