L’oeil de… Xavier Hamel : « A domicile, mais à l’extérieur »

Pour notre chronique hebdomadaire avec les suiveurs assidus de la Ligue 2, Xavier Hamel, journaliste et commentateur pour beIN Sports*, nous livre son regard sur la situation un peu particulière du promu QRM, qui évolue à domicile… à 200 kilomètres de chez lui, à la MMArena du Mans.

A domicile, mais à l’extérieur

Xavier Hamel (crédit : Panoramic)

« C’est une première attendue depuis longtemps par les supporters de Quevilly-Rouen-Métropole, QRM pour les intimes. Deuxième journée de Ligue 2, et premier match à domicile pour les Normands. Enfin à domicile, c’est vite dit puisque la rencontre se joue au Mans, à 200 kilomètres de Rouen. Le vétuste stade Diochon, où QRM reçoit d’ordinaire est en travaux, il a donc fallu pour les dirigeants trouver une solution. Beauvais? Caen? Le Havre? Aucune de ces destinations n’est possible, QRM se rabat donc sur la capitale de la Sarthe, un peu loin de la Normandie, mais donc la magnifique enceinte MMArena a l’habitude d’accueillir des rencontres délocalisées.

Au premier regard, le choix est judicieux: les sièges du MMArena sont rouge et jaune, les couleurs de QRM. les joueurs de Manu da Costa ne seront pas trop dépaysés de ce point de vue avant d’accueillir Sochaux. Mais sur le terrain, qu’en sera-t-il? Est-il si handicapant de jouer à domicile dans un stade qui n’est pas le sien? Certes, l’enceinte mancelle sonne un peu creux, mais quand on passe en deux saisons de CFA à la Ligue 2, on en a vu d’autres. Et les joueurs, comme l’entraineur sont unanimes, on fait totalement abstraction  de l’environnement, on se concentre sur le jeu et sur l’adversaire.

« Les Normands jouent sans complexe »

La MMArena (Crédit : Xavier Hamel).

De fait, les Normands jouent sans complexe, face à des Sochaliens qui ont fait forte impression lors de la première journée. Les joueurs de Manu da Costa dominent, et surprise agréable pour eux, ils sont soutenus par leurs supporters les plus fidèles qui ont fait le déplacement. Et même quand QRM est mené, les applaudissements continuent, les chants se poursuivent, un soutien qui galvanise les joueurs en rouge et jaune, finalement récompensés dans le temps additionnel, sur un pénalty transformé par Mathieu Duhamel, le buteur normand. Le match nul contente tout le monde, les joueurs, les entraineurs et les 1167 spectateurs, heureux d’avoir vu un beau spectacle malgré ces conditions particulières. L’opération est réussie avant, dans quelques semaines, de retrouver un Diochon tout pimpant… et bruyant bien sûr, tous les Normands l’espèrent. »

*beIN Sports est le diffuseur officiel de la Domino’s Ligue 2 avec neuf rencontre diffusées en direct et en intégralité lors de chaque journée, dont toutes les affiches du multiplex.

Par Xavier Hamel, pour MaLigue2.fr

A lire aussi >>

L’oeil de… Samuel Ollivier : « beIN SPORTS dans l’intimité de la Ligue 2 »

1 Commentaire

  1. Pingback: MaLigue2 | L'oeil de... Alban Lepoivre (E1) : "La situation de Lens est déjà critique" - MaLigue2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *