Entretien ML2 – Quentin Othon : « Je suis ouvert à toute proposition »

A l’ouverture du mercato estival 2017, Ma Ligue 2 vous propose de revenir sur ses ex pensionnaires de Ligue 2.

Après une saison 2015-2016 avec 8 apparitions en Ligue 1 sous les couleurs de l’ESTAC, Quentin Othon est libéré de son contrat avec le club Troyen, relégué dans l’antichambre. Retour sur sa dernière saison avec le natif de Montreuil…

Bonjour Quentin, tout d’abord parlons de l’été 2016. En fin de contrat après 5 ans passés à Troyes, on vous retrouve dans l’équipe de l’UNFP...

Je suis allé au stage de l’UNFP pour garder la forme, je n’avais pas eu de proposition… du tout.

Vous aviez été blessé en fin de saison, cela a dû refroidir certains recruteurs ?

Oui j’ai eu une blessure le dernier mois de championnat, mais je n’ai été indisponible qu’1 ou 2 mois. Après, je me suis rétabli sans aucun problème et j’ai pu reprendre l’activité sans souci.

Finalement, on vous retrouve début octobre dans un club que vous connaissez bien, le RC Strasbourg…

Tout s’est organisé simplement. En voyant que je n’avais pas de proposition après le stage à l’UNFP, j’ai appelé François Keller (entraîneur de l’équipe réserve du RCSA, ndlr) au téléphone pour lui demander si je pouvais encore m’entraîner avec son groupe au mois d’août. Il a accepté voyant que mon stage s’était terminé. A la fin du mois d’août, il m’a proposé de continuer et de prendre une licence amateur avec l’équipe réserve. Il voulait apporter de l’expérience aux jeunes de son équipe réserve, et moi ça me permettait de m’entraîner tous les jours et de faire des matchs.

Vous faites une saison complète avec l’équipe réserve en CFA 2 en leader, comment avez-vous vécu cette expérience ?

C’était une superbe saison, on a terminé premiers de notre groupe. Malgré le fait que cela soit de la CFA 2, c’était quand même une très bonne saison qui m’a permis d’enchaîner les matchs plutôt que de rester seul chez moi à courir…

Pour l’avenir désormais, après un essai à Bourg en Bresse vous venez d’intégrer le stage UNFP de Juillet 2017 ?

Il n’y a pas grand chose comme proposition pour l’instant, je me maintiens en forme en attendant de voir si je peux avoir un essai quelque part. Je suis ouvert à toute proposition qui me permettrait de faire une saison complète. Bien entendu je préférerais à un niveau plus haut que la saison passée, mais on verra bien les contacts que je peux avoir.

Propos recueillis par Simon Vuillemin

Crédit photo : www.estac.fr

A lire aussi ==>

Entretien ML2 – Corinne Diacre : « Mon ancienneté ? Un vrai gage de fidélité »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *