Faruk Hadzibegic : « Il ne faut pas accepter d’exister, il faut des ambitions »

A l’automne, Valenciennes ambitionnait de se mêler à la lutte pour la Ligue 1. Quelques mois plus tard, le VAFC va terminer sa saison de Ligue 2 dans le ventre mou. Pourtant, selon le coach Faruk Hadzibegic, il y avait matière à faire mieux. Il prend exemple sur un leader strasbourgeois qui dispose d’un faible nombre de points. Difficile de lui donner tort, mais sa formation a pêché dans les moments cruciaux. Reste qu’il se montre toujours ambitieux pour la saison prochaine.

« Mon objectif, cette année, c’était la montée. Ou en tout cas finir dans les 3 premiers. Je pensais, je l’avais dit, que si nous arrivions 3e, aucune autre équipe ne pouvait nous battre sur ces matchs-là. C’était mon ambition personnelle. Je regrette beaucoup de ne pas avoir réussi. Strasbourg peut être champion avec 67 points. C’est peu. Un vrai champion est à 80 points. Il y avait largement de place pour beaucoup de monde, Valenciennes y compris. La Ligue 1 devrait être notre obsession. C’est à dire qu’il ne faut pas accepter d’exister. Il faut des ambitions. Je suis néanmoins conscient de notre situation. Au regard de l’installation, du club, du potentiel public, on se doit d’être ambitieux, jour après jour. On ne devrait pas se satisfaire de finir une saison tranquillement comme on la termine. Il faut amener plus de sensations, de moments forts, week-end après week-end. Nous avons les moyens de le faire.« 

Les enseignements du multi Ligue 2 : J37

1 Commentaire

  1. Pingback: MaLigue2 | Course à la L1, Damien Perquis livre son prono et évoque un Lens "mature, pas magique" - MaLigue2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *