Vers le plus « faible » champion de l’histoire de la Ligue 2 ?

En cette saison de Ligue 2, Strasbourg pourrait atteindre la barre des 67 points vendredi, à l’issue de la 38e journée. Un leader à 67 points, ce n’est pas si commun. Et cela reflète assez bien la réelle homogénéité du championnat, où 6 clubs peuvent encore prétendre à la Ligue 1. Mais cela pourrait-il être une première ?

Pas si le RCS décroche une victoire. Lors de l’exercice 2010-2011, le champion, Evian, ne disposait que de… 67 unités à l’issue de celui-ci. Les Hauts-Savoyards avaient terminé avec 3 longueurs d’avance sur l’AC Ajaccio (64 points). Dijon, 3e (62 points), montait grâce à une différence de buts supérieure au Mans, 4e.

Evian reste, à ce jour, le plus « faible » champion de l’antichambre du football français, depuis le passage à 20 clubs en 1998-1999. Jamais un club n’a fait moins. Saint-Etienne, en 1998-1999, était monté avec 68 unités. Tout comme le RC Lens en 2008-2009. Vendredi, sous les coups de 22h20, la Ligue 2 pourrait donc connaître son plus « faible » champion.

Quelles conditions pour monter en Ligue 1 chez les candidats ?

2 Commentaires

  1. Répondre Post By Guillaume

    Ca s’appelle un championnat équilibré pas fabriqué a coup de billets comme en ligue 1 !

  2. Un championnat serré mais quelque soit l équipe qui montera, obligation de recruter défensivement car faiblesses énormes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *