Entretien ML2 – « RC Lens-Strasbourg, une grande fête du football »

Bollaert est prêt. Prêt à dégoupiller sur son adversaire alsacien. Lundi soir, l’enceinte artésienne sera pleine pour le choc entre Lens et Strasbourg (36e journée de Ligue 2). En tribune, ce sera la fusion totale. « Pessimiste », l’un des capos de la Marek (tribune du kop), nous a confié son sentiment avant ce rendez-vous décisif.

Ce Lens-Strasbourg, coché depuis de longue date, va-t-il tenir toutes ses promesses ?

Clairement, nous aurions préféré que ce soit plié avant. Nous aurions aimé être confortablement en tête. Là, c’est vraiment un match couperet. Si on s’incline, alors cela deviendra très difficile. Eux, malgré une possible défaite, seront dans la course. C’est un match attendu. Il y aura énormément d’engouement et on espère voir les gens se lâcher en tribune.

Ces tribunes ont souvent été prises comme excuses. Trop de pression, trop d’attente. Partagez-vous cette avis ?

Bollaert doit être une pression positive. Jouer devant 30 000 personnes à chaque match, ça doit l’être. Quand tu es footballeur pro, c’est ce que tu attends. Et puis, cette saison, nous n’avons que rarement mis la pression à notre équipe…

Beaucoup avancent votre exigence. Mais cela fait néanmoins dix ans que vous vivez une période compliquée…

En effet, ça fait des années que ce n’est pas exceptionnel. La Ligue 2, c’est bien, mais rejoindre l’élite, ca serait mieux. Il y a une grosse attente depuis le début de saison, on ne va pas se mentir. Reste que sur certains matchs, nous aurions aimé voir plus. Après, vous avez aussi les adversaires qui viennent jouer leur match de la saison sur notre pelouse.

L’ambiance de Bollaert a-t-elle baissé d’un degré par rapport à celle que l’on connaissait avant ?

Il faut dire que l’on est exigeant là-dessus. On a tellement mis la barre haute que là, on se dit que c’est moins bien. Ca l’est certainement, mais ça reste plus que correct. A certaines occasions, elle n’était pas très présente. Mais sur d’autres, ce fut le contraire. Par exemple contre Laval, où c’était du haut-niveau. Les gens ont beaucoup d’attente, de stress. Cela a un lien.

Strasbourg va venir à Lens avec des centaines de supporters. Existe-t-il un sentiment de joie en voyant débarquer une telle délégation ?

Voir un parcage plein à Bollaert, ça fait réellement plaisir. Et c’est tellement rare de nos jours avec les interdictions et restrictions. Mais aussi du fait que c’est Strasbourg et que ce club revient de tellement loin. Leurs supporters n’ont jamais rien lâché. Ils ont un peu la même mentalité que la nôtre. Je regrette encore que ce match ait lieu un lundi soir. Mais ça sera la fête. Il y a énormément de respect entre les deux publics, entre les ultras aussi. Ce sera une grande fête du football.

Et en tribunes, on doit s’attendre à quoi ?

On va mettre la pression sur l’adversaire. Même si Strasbourg a tout notre respect, nous ne laisserons rien passer. Nous sifflons dernièrement les possessions adverses. Contre Strasbourg, ça devrait être amplifié. On veut qu’ils prennent l’enfer !

Le spectre d’une 3e saison consécutive en Ligue 2 demeure…

Si Lens ne monte pas, ce sera une très grosse déception. Mais nous serons là tant que rien n’est terminé ! On ne lâchera pas. C’est notre rôle.

Propos recueillis par Laurent Mazure

4 Commentaires

  1. Répondre Post By Ludovic Nanzioli

    Je rejoins mon collègue pessimiste sur ces dires ce sera une grande fête du football mais nous jouerons beaucoup sur ce match donc nous mettrons la pression à l’adversaire.Nous attendons beaucoup de notre public nous devons supporter et pousser notre équipe du début et ce jusqu’à la fin du match .Il ne faut pas réfléchir et ce mettre la pression notre devoir est de poussé notre équipe alors nous kapo avont bon faire notre job si le public ne suis pas nous ne pouvons rien faire .Nous comptons sur tout le public de toutes les tribunes.
    Ludo président du kso

  2. Un supporter qui déplore les interdictions de déplacement alors qu’il en est le premier responsable … risible.

  3. Pingback: MaLigue2 | Entretien ML2 - "Lens-Strasbourg, au-delà du bon moment foot, l'enjeu sportif est primordial" - MaLigue2

  4. Pingback: MaLigue2 | Lens-Strasbourg, entre pression et fusion - MaLigue2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *