Ligue 2 : Christian Kouakou, l’homme de la 32e journée

Auteur d’un doublé sur la pelouse de Clermont lors de la victoire de Nîmes (3-2) vendredi, Christian Kouakou a notamment permis aux Crocos de se positionner au pied du podium à l’approche de la dernière ligne droite du championnat. L’attaquant prêté par le Stade Malherbe de Caen cette saison en Ligue 2 est l’homme de la 32e journée.

Un point. Un seul petit point. C’est ce qui séparait le Nîmes Olympique du podium de Ligue 2 vendredi soir sous les coups de 22 heures après le multiplex de la 32e journée. Depuis le début de l’année 2017, les Crocos dévorent (presque) tout sur leur passage. A l’image de la deuxième partie de saison 2015-2016, où le maintien « héroïque » avait été arraché à l’issue d’une superbe remontée.

8 buts cette saison

Cette saison-là, un attaquant prêté de Ligue 1 s’était révélé dans notre championnat sous le maillot Nîmes : le Montpelliérain Steve Mounié, qui s’éclate aujourd’hui à l’étage supérieur avec Ryad Boudebouz et compagnie. Et 2016-2017 présente quelques similitudes avec ce cru, puisque en l’absence de Rachid Alioui blessé, Christian Kouakou, prêté par Caen, doit tenir le rôle de buteur numéro 1 et d’homme providentiel (8 buts cette saison). Un rôle parfaitement rempli à Gabriel-Montpied contre Clermont vendredi (3-2). Un premier but d’une tête puissante sous la barre, un deuxième d’une volée en pivot dans la lucarne de Jeannin. Un doublé suffisant pour permettre aux hommes de Bernard Blaquart de rester accrochés au wagon de tête.

Un passage en Thaïlande

Aucun doute, Christian Kouakou revient fort après six mois galère en Ligue 1, pas vraiment dans les plans de Patrice Garande (6 apparitions). Le Stade Malherbe avait pourtant repéré le puissant attaquant ivoirien sous les couleurs de Tours, où il avait empilé 25 buts en Ligue 2 en trois saisons et demi après un passage exotique au MTU en… Thaïlande. A 26 ans, le natif d’Abidjan n’a plus de temps à perdre pour retrouver l’élite. Son prêt de réussi de Normandie dans le Gard pourrait enfin convaincre qu’il ne serait pas vain de lui laisser une chance en Ligue 1. Sous le maillot des Crocos ou des Caennais ?

A lire aussi >>

Ligue 2 J32 – Nîmes continue d’y croire, Amiens s’éloigne, Laval y va tout droit !

 

1 Commentaire

  1. Pingback: MaLigue2 | Christian Kouakou : "Ce qu'on fait est extraordinaire" - MaLigue2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *