Ligue 2 : Benjamin Nivet, l’homme de la 31e journée

Auteur de deux passes décisives lors de la victoire de l’ESTAC contre Orléans (4-2), le capitaine troyen Benjamin Nivet a parfaitement honoré sa 600e apparition dans un match professionnel. Le joueur de 40 ans, toujours aussi inspiré, est l’homme de la 31e journée.

5+2 = 7 passes décisives pour Benjamin Nivet en Ligue 2 cette saison. Avec ce « doublé » soyeux contre l’US Orléans (4-2), le vétéran troyen a directement rejoint la deuxième place des meilleurs livreurs de caviars du championnat, derrière le Nîmois Téji Savanier (9), seul en tête. A 40 ans, le capitaine de l’ESTAC est toujours aussi subtil, toujours aussi efficace et surtout dépositaire du jeu aubois avec son comparse Stéphane Darbion.

600 matchs pros

Certes, Benjamin Nivet ne peut plus enchaîner tous les matchs, et Jean-Marc Furlan comme Jean-Louis Garcia désormais écoutent le corps de cet esthète à l’hygiène de vie irréprochable. Le « divin chauve » le répète à longueur d’interview : la retraite ne trotte pas encore dans sa tête. Et tant mieux ! Celui qui a débuté sa carrière en 1997 (!) à Auxerre compte désormais 600 matchs pros. Une véritable performance pour un joueur de champs, alors que seuls deux gardiens le précédent dans ce palmarès : Landreau et Ettori.

« On a une équipe pour chercher ces 3 premières places »

Au gré de ses différents clubs (AJA, Châteauroux, Caen, ESTAC), Benjamin Nivet n’aura jamais eu le privilège de jouer le titre dans l’élite. Le meneur de jeu aura souvent pris l’ascenseur au fil des montées et des descentes. Quelques matchs européens tout de même disputés en Intertoto avec Troyes en 2002-2003. Qu’importe, Nivet n’a aucun regret. Et pourrait connaître les joies d’une nouvelle accession en fin de saison. « On a une équipe prête pour aller chercher ces 3 premières places », a clamé le capitaine après l’USO. A 7 matchs de la fin, Troyes est à deux points du podium.

A lire aussi >>

Benjamin Nivet : « Une équipe prête pour ces 3 premières places ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *