L’oeil de…Alban Lepoivre : « Chapeau Monsieur Renaud ! »

Pour notre chronique hebdomadaire, Alban Lepoivre, journaliste au service des sports d’Europe 1, revient sur la première partie de saison des Chamois Niortais en rendant hommage au travail du coach Denis Renaud :

Chapeau Monsieur Renaud

Même s’ils ont perdu à Strasbourg vendredi dernier et qu’ils ne pointent qu’à une anecdotique 11e place à la mi-saison je souhaitais mettre en relief la performance de Niort. Et aussi de son coach Denis Renaud. Car au soir de la 8e journée et d’un match nul à la maison face au Gazelec, les Chamois pointaient à la dernière place de notre ligue de la pizza. Depuis, c’est un parcours de candidat à la montée pour Niort avec 17 points sur les 10 derniers matches. Seuls Troyes, Strasbourg et Lens ont fait mieux. J’avoue bien volontiers que j’étais sceptique quant à la capacité de Denis Renaud à faire progresser cette équipe et la tirer vers le haut. J’ai pu côtoyer ce coach la saison dernière en suivant le Paris FC et l’alchimie n’avait pas prise. Le club avait peut être aussi fait quelques erreurs de management et/ou de recrutement. Mais c’est une autre histoire.

Après un départ pas loin d’être catastrophique, Denis Renaud a tenu bon la barre, convaincu de son projet de jeu. La mission était loin d’être facile. Niort a pris le partie de se lancer dans un projet consistant entre autre à faire confiance à des jeunes joueurs issus des divisions inférieures. A l’image de Dylan Bronn, grande révélation de ce début de saison. Il fallait oser relancer Romain Grange, lancer Saturnin Allagbé après le départ de Delecroix ou encore faire confiance à Dona Ndoh, même s’il avait déjà montré de belles choses la saison dernière. A confirmer désormais car la saison est loin d’être terminée car Niort est presque à équidistance du podium que de la zone rouge. Mais malgré tout : Bravo Monsieur Renaud !

Par Alban Lepoivre, pour MaLigue2.fr

L’oeil de… François Rabiller (BeIN Sports) : « Les mois maudits »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *