Ligue 2 : Rémy Dugimont, l’homme de la J19

Auteur d’un doublé et d’une passe décisive contre Orléans (3-0) pour la dernière journée de la phase aller, l’attaquant clermontois Rémy Dugimont a grandement contribué à l’intégration du club auvergnat dans le Top 10 de Ligue 2 en cette fin d’année 2016. Discret mais terriblement efficace, Dugimont est l’homme de la J19.

Son nom n’a jamais été l’un des plus clinquants de Ligue 2. Et pourtant, il en est devenu l’une des valeurs sûres. Il faut dire que Rémy Dugimont a découvert le monde professionnel sur le tard, à 27 ans. C’était en 2013, déjà à Clermont. Le club auvergnat a su donner sa chance à un élément prometteur du National, qui a gravi un à un les échelons du foot français depuis Levallois en CFA2, en passant par Poissy en CFA puis Rouen en National.

Bien parti pour son record en Ligue 2

Crédit photo : B.Cherasse CF63

Depuis trois saisons, le natif de Saint-Cloud est incontournable au CF63 et a bien rendu cette confiance accordée, grâce à une régularité précieuse dans ses performances au fil des années. Hormis son premier exercice de découverte de notre championnat (30 matchs, 1 but), Rémy Dugimont enchaîne les saisons pleines. Altruiste, mais aussi finisseur. Huit pions en 2014-2015, sept l’année dernière, et déjà sept depuis le début de saison. Bien parti, donc, pour battre son record à ce niveau d’ici mai 2017.

Un cadre du Clermont Foot

Il faut dire qu’à 30 ans, l’ancien Rouennais fait désormais figure de cadre pour Corinne Diacre. Si on a beaucoup parlé des Diedhiou, Hunou, Laborde ou Boulaya la saison dernière, Dugimont était aussi présent dans un rôle un peu moins mis en lumière, pour créer le lien dans le jeu et se placer dans le rôle du coéquipier idéal, tel Germain à Monaco, au service du collectif en toute intelligence. Sa passe décisive magnifique pour Thiam contre Orléans, puis son doublé, ont une nouvelle fois révélé ses qualités de placement, de vista et d’abnégation dans la surface adverse. Un joueur élégant, qui sait devenir « méchant » face au but. On en redemande en 2017 !

Dorian Waymel

A lire aussi >>

Entretien ML2 – Rémy Dugimont : « Que cela dure le plus longtemps possible »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *