L’oeil de… François Rabiller (BeIN Sports) : « Les mois maudits »

Après la 18e journée de Ligue 2, François Rabiller, journaliste de BeIN Sports*, évoque dans notre rubrique hebdomadaire un Bourg-Clermont (1-1) indécis et surtout marqué par le brouillard persistant à Verchère. Des conditions de travail peu évidentes pour les joueurs comme pour le commentateur, qui revient sur cette rencontre et loue les qualités, les idées et la réussite de deux des plus petits budgets de notre championnat.

Les mois maudits

« Commenter, c’est vivre pleinement les saisons, violemment parfois aussi. Il y a l’été des manches courtes, des visages bronzés, des pelouses baignées par le soleil et des discussions interminables, bord terrain, avec ceux qui font la L2. Et puis les mois maudits. Ceux à grelotter dans nos stades de province devenus hostiles.

François Rabiller (Crédit Photo : Panoramic)

La doudoune devient notre meilleure copine, le bonnet un fidèle allié pour se protéger des éléments, même s’ils prennent parfois le dessus, comme ce 9 décembre en terre bressane. «Le brouillard m’a tuer»: voici en quatre mots le résumé de ma soirée burgienne. De ce vendredi glacial je n’ai qu’une certitude: une équipe en bleu a joué contre une équipe en blanc…. Pour le reste, les péripéties du match, les hommes forts, les actions, je ne peux m’exprimer car je suis venu…mais je n’ai rien vu. Bref «le brouillard m’a tuer».

Vital N’Simba est l’un des meilleurs défenseurs du championnat. »

Bourg-en-Bresse et Clermont méritent pourtant mieux que les caprices du ciel. J’ai de l’estime pour ces deux structures qui cumulent les handicaps (budgets rikiki, concurrence féroce de l’ovalie, manque d’attractivité…) mais compensent avec de l’audace, des idées et de la continuité dans le travail. Ainsi, au FBBP, Hervé Della Maggiore (au club depuis 2007) promeut de manière constante un jeu spectaculaire, résolument offensif. Un choix terriblement audacieux pour une équipe encore neuve en L2. Mais un choix payant car le club s’est maintenu sans problème l’an passé (avec un début de saison tonitruant) et je pressens qu’il en sera de même cette année grâce à des joueurs de qualité. Vital N’Simba, pour ne citer que lui, est l’un des meilleurs défenseurs du championnat.

« Clermont est devenu une passerelle idéale vers l’élite »

Clermont aussi a des idées. Celle de nommer Corine Diacre au poste d’entraîneur était innovante. Elle a largement fait ses preuves. Dans ce club sans-le-sou, on a également élevé le bricolage au rang d’art grâce à un recrutement habile. Pour composer un effectif décent, le club procède en effet toujours de la même manière avec des prêts (souvent) ou des transferts (très) peu onéreux. Et les échecs clermontois sont rarissimes. Saiss, Da Silva, Laborde, Hunou, Salibur, Diedhiou et bien d’autres ont explosé à Clermont, devenu une passerelle idéale vers l’élite.

C’est ainsi que même dans le froid et sans y voir grand-chose, un Bourg-en-Bresse-Clermont reste, malgré tout, digne d’intérêt. »

*BeIN Sports est le diffuseur officiel de la Domino’s Ligue 2, avec neuf rencontres diffusées en exclusivité par journée, dont le multiplex et toutes ses rencontres à retrouver en intégralité sur les canaux BeIN Max.

Par François Rabiller, pour MaLigue2.fr

A lire aussi >>

Les enseignements du multi Ligue 2 : J18

1 Commentaire

  1. Pingback: MaLigue2 | L'oeil de...Alban Lepoivre : "Chapeau Monsieur Renaud !" - MaLigue2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *