« Pas de quoi être inquiet » à Nîmes, mais…

Nîmes connaît toujours une situation assez précaire. Les Crocos stagnent dans le ventre mou de la Ligue 2 après 18 journée (12es). Bernard Blaquart, le coach, ne se montre pas encore inquiet. Mais il est impératif de prendre encore des points pour passer l’hiver au chaud. D’autant qu’en janvier et février, les Nîmois verront Larry Azouni et Rachid Alioui s’envoler pour la Coupe d’Afrique des Nations. Il n’y a plus à trainer…

« 22 points, si vous mettez la barre à 42, on est juste dans les clous. On va perdre 2 joueurs à la CAN. Il n’y a pas de quoi être inquiet, mais il faut bien y penser. Les choses vont très vite. L’équilibre est toujours fragile, même si je reste persuadé que l’équipe est capable de finir dans la première moitié de championnat. Après, la réussite ou les événements font que… Il faudra gérer l’absence d’Azouni et de Rachid Alioui pendant la CAN. On fera jouer les jeunes.« 

Bernard Blaquart : « Le premier penalty depuis 20 matchs ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *