Scouting et recrutement en Ligue 2

Pour notre chronique hebdomadaire, Alban Lepoivre, journaliste au service des sports d’Europe 1, s’intéresse au scouting et au recrutement dans les clubs de Ligue 2.

Scouting et recrutement en Ligue 2

Passionné par le football, mon métier m’a dirigé vers une forme de curiosité pour savoir ce qu’il se passe aussi en dehors du terrain, dans les coulisses. Ce qu’on ne voit pas ou peu. Savoir comment fonctionne un club de football au quotidien. Mais aussi dans sa gestion globale à court comme à long terme. Sans aucune arrière pensée malsaine, je me suis penché sur la manière dont le recrutement est effectué dans les clubs de Ligue 2. Et j’avoue avoir été assez surpris à l’issue de nombreuses discussions avec plusieurs personnes gravitant autour de ce thème. Évidemment, nous sommes loin des standards des clubs de Ligue 1 et à des années lumières des grands clubs européens qui possèdent des scouts aux 4 coins de la planète. Logique !

Cependant, j’ai été assez surpris de découvrir que de nombreux clubs de Ligue 2 ne possèdent pas de vraie structure d’évaluation. Loin de moi l’idée de faire une généralité. Certains clubs sont bien organisés sur ce point, notamment ceux qui ont connu la Ligue 1 dans les années précédentes. D’autres en revanche ne jugent pas spécialement utile d’observer ailleurs des joueurs susceptibles de venir renforcer leur effectif. Un soucis essentiellement d’ordre financier. Les clubs préfèrent généralement s’offrir les services d’un joueur supplémentaire plutôt que de reporter ce budget sur le scouting. Conséquence : le recrutement en Ligue 2 se fait de manière presque « aléatoire » aujourd’hui. Un entraîneur va aller piocher des joueurs qu’il a déjà connu auparavant. Des agents vont caser leurs poulains en fonction de leurs affinités avec tel ou tel président de club. Le mot d’ordre global est de ne pas prendre de risque. En Ligue 2, on va surtout se fier au « CV » d’un joueur. Combien de matches de L1/L2 affiche-t-il au compteur ? Ce chiffre clé offre une forme de garantie et permet parfois à un joueur d’être recruté sans que celui ci n’ait été véritablement observé.

Je tiens juste à préciser que je ne fais de cabale contre personne. Je suis le premier à savoir et à défendre le fait que les budgets des clubs de Ligue 2 sont serrés. Qu’il est difficile d’être efficace dans tous les secteurs. Mais il faut parfois oser aller voir ce qu’il se passe ailleurs que dans le cercle des joueurs de L2.

Voyez cette saison la réussite d’un joueur comme Jimmy Giraudon. Venu dans les bagages de Jean-Louis Garcia à Troyes en provenance de Grenoble. Celle de Dylan Bronn également qui évoluait à Cannes la saison dernière et venu pour évoluer avec la réserve de Niort pour finalement s’imposer en défense centrale. Les exemples dans un passé récent existent aussi : Mathieu Valbuena, Wissam Ben Yedder, Benjamin Corgnet, Frédéric Sammaritano, N’Golo Kanté…etc

Le football amateur ou semi professionnel regorge de talents ! Allez voir ce qu’il s’y passe, vous pourriez être surpris.

Par Alban Lepoivre, pour MaLigue2.fr

A lire aussi >>

Ligue 2 : « Des maisons bancales »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *