Ligue 2 : « Des maisons bancales »

Après la 10e journée de Ligue 2, Tony Masson, journaliste-commentateur de la Domino’s Ligue 2 sur BeIN Sports, livre son regard sur la réussite mitigée des pensionnaires de notre championnat à domicile pour notre rubrique hebdomadaire. Si Reims, Brest ou l’AC Ajaccio reçoivent la mention bien depuis le début de saison, quatre clubs n’ont pas encore gagné devant leur public…

Des maisons bancales

« Depuis que le foot est foot, recevoir une rencontre est un avantage important. Ambiance, connaissance du terrain, ferveur et volonté de garder sa terre infranchissable. Évoluer à domicile, relève d’une importance non négligeable. Et pourtant cette saison, la Ligue 2 faillit à cette règle. Étrange phénomène. Les équipes qui accueillent, ne connaissent pas le sort habituel. Sur les cents matchs disputés à domicile cette saison, on compte seulement 32 succès de l’équipe qui reçoit. Moins d’un tiers !

Lors de cette 10ème journée, seulement 4 équipes ont remporté leur match « à la maison ». Un avantage qui n’en est donc plus vraiment un. Après dix journées, quatre formations (le Gazelec Ajaccio, Nîmes, Tours et Auxerre) n’ont toujours pas gouté au plaisir de la victoire maison. A la même époque l’an passé, seulement deux équipes étaient muettes sur leurs terres.

Quand on connait l’importance d’une maison imprenable. Surprenant de ne voir que trois équipes sortir du lot. Reims auteur d’un sans-faute, Brest avec quatre victoires et une défaite et L’AC Ajaccio avec dix points sur quinze possibles. Sur ces trois équipes, pas illogiques donc de voir Reims et Brest en haut du classement de ligue 2. Derrière c’est homogène mais c’est surtout loin d’être irréprochable. Être intraitable à domicile est historiquement promesse de belles perspectives. Les prétendants à l’élite vont donc devoir colmater les brèches de leur maison. »

Par Tony MASSON, pour MaLigue2.fr

Suivez la 11e journée de Ligue 2 sur BeIN Sports avec 9 matchs sur 10 diffusés en intégralité, dont les 8 du multiplex du vendredi soir.

A lire aussi >>

Les coulisses du suicide médiatique de Moldovan

1 Commentaire

  1. Cette analyse est correct et pleine de bon sens.
    Un point cependant;
    Les victoires à domicile sont importantes, mais plus que cette notion, c’est surtout de pouvoir glaner 4 points tous les deux matchs qui vous porte au nirvana, et peu importe que les trois points soit pris à domicile ou à l’extérieur. Alors bien sûr pour les supporters, vaincre à domicile ,c’est mieux, mais l’histoire retient la montée…ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *