Entretien ML2 – O.Pantaloni : « Se maintenir serait un bel exploit »

L’AC Ajaccio disputera une nouvelle saison en Ligue 2. Après l’épisode difficile de la DNCG cet été, l’ACA poursuivra l’aventure avec le coach Olivier Pantaloni à la tête de l’équipe. L’entraîneur corse nous a livré un entretien d’avant-saison, à 10 jours de la reprise du championnat de Ligue 2.

MaLigue2 : La saison dernière fut inégale, après une saison précédente compliquée. Et la fin de championnat doit laisser un goût amer ?

Olivier Pantaloni : On avait le sentiment d’avoir une équipe intéressante en début de saison, produisant de bons contenus mais pêchant dans l’efficacité. On avait opté pour une possession de balle importante, on avait beaucoup d’occasions de buts mais pas la finition, les résultats ne suivaient pas ce qui nous a fait beaucoup douter. On a essayé d’être plus rigoureux, d’avoir moins le ballon, et les résultats ont commencé à revenir à l’automne. On a engrangé pas mal de points, avec un super début d’année 2016 jusqu’à la réception de Niort, où mon discours a peut-être été prématuré : on avait 37 points, j’ai dit qu’avec une victoire nous serions quasiment sauvé. On a gagné ce match, il nous restait 7 matchs pour terminer la saison et ça a été un effondrement général. Au final, la saison a été chaotique.

La première ambition cette saison sera donc de bien démarrer sur un plan comptable pour mettre en place le style de jeu que vous aviez tenté d’installer l’été dernier ?

Ca serait l’idéal, maintenant on vient quand même de traverser une grosse tempête par rapport à nos problèmes financiers. On a pris énormément de retard par rapport aux autres clubs en matière de recrutement. L’ambition était de faire un grand chamboulement au plan offensif, aujourd’hui malheureusement à 10 jours de la reprise du championnat nous n’avons qu’une recrue en attaque. C’est nettement insuffisant, d’autant plus que nous avons perdu notre meilleur buteur Julien Toudic et Panyukov. On est un peu dépourvu à ces postes-là.

Toudic_Ajaccio

Julien Toudic, meilleur buteur l’an passé, ne sera plus là

Comment avez-vous vécu cette intersaison administrative ?

On a été inquiets, tout en faisant confiance à nos dirigeants qui se sont battus jusqu’au bout pour maintenir le club. Malgré cela, quand il y a un mois de retard sur les salaires, quand la DNCG vous rétrograde, malgré le fait de continuer à travailler sereinement, ce n’est pas évident d’autant que les joueurs se posent pas mal de questions.

De ce fait, l’objectif de la saison est d’assurer un maintien rapide ?

Oui, on part toujours avec cette idée-là. Autant je pensais que l’année dernière serait sereine, autant cette année je suis plus inquiet. Sincèrement, si on arrive à se maintenir, ce sera un bel exploit qu’on aura accompli. On part avec un effectif réduit en nombre, on a étoffé avec des jeunes du centre de formation et on espère recruter 3 à 4 joueurs sur le plan offensif. Mais en début de saison, on n’aura pas l’effectif idéal pour démarrer.

« Après la menace de rétrogradation, tous nos contacts sont tombés à l’eau »

Concernant le mercato, la situation administrative n’a pas du vous aider ?

On avait énormément de contacts, de bons contacts avec des joueurs. Ils sont tous tombés à l’eau, et je peux comprendre la position des joueurs qui avaient la crainte de se retrouver en National, que leur contrat ne soit pas homologué, qu’ils perdent du temps…

Les noms de Clarck Nsikulu et Robert Maah sont des pistes crédibles en attaque ?

Aujourd’hui, sur le marché, il reste très peu de joueurs susceptibles de nous intéresser. Il y a des joueurs offensifs du côté d’Evian, c’est sûr. Quant à Robert Maah, nous l’avions déjà sollicité l’an dernier, il avait préféré partir à l’étranger. Il souhaite revenir, ça peut aussi nous intéresser.

cavalli_Ajaccio

L’inusable Cavalli tiendra toujours son rang à l’ACA

A l’inverse, en défense, le jeune Manuel Cabit va bien s’engager à Ajaccio ?

C’est un joueur qui nous a été signalé, c’est un pari d’après de très bons renseignements qui nous ont été transmis. Au niveau de notre défense, il fallait un joueur de complément qui pouvait être polyvalent axe-côté. Il remplit ces fonctions, c’est un jeune joueur à qui nous offrons son premier contrat professionnel. Je suis persuadé qu’il voudra montrer qu’il a les qualités pour jouer en Ligue 2.

D’autres profils de joueurs vous intéressent-ils ?

Manuel Cabit vient compléter notre effectif, défensivement je ne pense pas qu’on pourra en faire davantage car on veut garder une enveloppe, qui n’est pas très large, pour le secteur offensif.

Vous commencez la saison à Tours, un club qui est un peu dans la même situation ; ce sera déjà un match crucial en entame de championnat ?

Pour nous, tous les matchs seront au couteau cette saison, il va falloir qu’on arrache notre maintien. Je prends toujours du plaisir à retourner à La Vallée du Cher, je retrouve des gens avec qui j’ai passé de très bons moments.

1 Commentaire

  1. Pingback: MaLigue2 | Entretien ML2 - Anthony Lippini : "Défendre mes couleurs et advienne que pourra" - MaLigue2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *