Les enseignements du Multi Ligue 2 : J31

Une 31e édition du multiplex Ligue 2 en deux temps disputée ce vendredi soir. D’abord une première période où seulement 3 buts ont été inscrits sur les 8 pelouses. Puis une seconde bien plus rythmée avec des conséquences directes sur le classement en haut comme en bas. On vous résume tout ça avec les enseignements de la J31.

La bonne opération

Perquis5_ValenciennesDevant, Le Havre et Metz ont fait le boulot contre Tours (2-0) et au Paris FC (2-1). Mais derrière, c’est surtout Valenciennes qui a réalisé la bonne opération de la soirée. Les Nordistes, toujours plus à l’aise à l’extérieur, ont imposé leur loi à Laval. Une nette victoire (3-0) avec des buts pour Da Costa, N’Guette (le retour) et Diarra sur penalty. Avec ce succès, VA reprend 4 longueurs d’avance sur la zone de relégation et s’offre un joker à l’approche du sprint final. Un grand et bon bol d’air pour une formation qui n’avait plus gagné depuis la 26e journée à Lens (1-0).

La mauvaise opération

Restons dans la lutte pour le maintien. Après un succès à l’arrache face à la lanterne rouge le week-end dernier sur 2 penalties (2-1), Niort a rechuté à Ajaccio (0-2). Le capitaine corse Cavalli a montré la voie à l’ACA, imité par la suite par Madri. Une défaite qui place les Chamois à la 17e position. Le CNFC ne compte que 2 unités d’avance sur Sochaux (18e) et Créteil (19e), qui n’a pas encore dit son dernier mot après sa belle victoire à Nîmes (3-1).

Le chiffre de la soirée

9. Avec sa victoire contre Tours (2-0), Le Havre reprend la 3e place de la Ligue 2, en attendant la dernière rencontre de la 31e journée entre Clermont et le Red Star lundi (20h30). Une place sur le podium que les Normands n’avaient plus connu depuis… 9 journées. La dernière fois que le HAC avait fait partie du trio de tête, c’était au soir du 15 janvier dernier après un succès contre le Paris FC (2-1).

Les tweets de la soirée

La délivrance pour Créteil, vainqueur à Nîmes (3-1), qui n’avait plus gagné depuis le 23 septembre 2015 en Ligue 2.


On avoue qu’à la pause on était inquiet quant au spectacle proposé. Heureusement la Ligue 2 s’est réveillée

Le Vine de la soirée