Ils rêvent encore de Ligue 1 !

Le money-time approche. L’heure fatidique d’une rebondissante saison de Ligue 2. Il reste 9 journées à disputer. 27 points en jeu et encore une place à prendre dans l’ascenseur vers l’élite. Dijon et Nancy ont déjà un pied et 4 orteils en L1. Reste donc la tant convoitée 3e marche du podium. 6 équipes en rêvent. A l’arrivée, il n’y en aura qu’une ! Tour d’horizon sur la fin d’exercice de chaque prétendant, et notre pronostic (plus il y a d’étoiles, plus nous y croyons).

3- Red Star (49 points)***

Plumain_RedStarSeul un devin pouvait prédire une telle position à ce stade de la saison. En août dernier, on voyait davantage le Paris FC dans la peau de l’outsider surprise promu de National. Un plantage en règle. Le Red Star se repose sur un bloc compact, ultra hermétique et surtout solidaire. La délocalisation à Beauvais semble avoir soudé la formation de Rui Almeida. La meilleure défense de Ligue 2 (23 buts) a tout du futur Gazélec. Mais comme toute surprise, on attend inlassablement le signe d’un essoufflement. A Nancy samedi dernier (0-2, 29e journée), l’Etoile Rouge a chuté pour la 2e fois en 3 mois.
Le + : Un destin entre les mains du Red Star
Le – : Un calendrier démentiel avec les réceptions d’Auxerre et Dijon, les déplacements à Clermont, Ajaccio et Metz.

4- Le Havre (48 points)*****

Duhamel2_Le-HavreL’équipe de Thierry Goudet puis de Bob Bradley était confectionnée pour la montée. Dans son stade Océane qui peine toujours à se remplir, Le Havre a enfin pris la mesure de sa maison. 7 victoires sur les 8 dernières sorties dans son antre (défaite contre Dijon). Un parcours idéal qui vient gommer, en partie, une fin d’été et un automne catastrophique en Normandie. Dommage, car à l’extérieur, ce n’est pas si mal aussi. Sans un départ raté, le HAC aurait peut-être déjà validé son billet pour la Ligue 1. Car la dynamique actuelle (10 points pris sur 12) permet d’y croire.
Le + : Des futurs adversaires qui n’ont déjà plus rien à jouer (Laval, Brest, Tours) et aucun adversaire direct hormis Auxerre (37e journée).
Le – : Arbitrer le maintien n’est jamais simple. Il faudra se sortir de Nîmes, Sochaux, Evian et Bourg-en-Bresse.

5- Clermont (47 points)***

Avinel_ClermontA la sortie d’une défaite 3-1 à Ajaccio (26e journée), on imaginait mal Clermont revenir se mêler à cette lutte fratricide. Pis, on voyait les Auvergnats bousiller leur très belle saison par une fin d’exercice en eau trouble. Mais c’était sans compter sur la capacité des coéquipiers de Famara Diedhiou à se rebeller. Depuis cette déroute en Corse, les Clermontois ont enchaîner 3 succès de rang, à chaque fois sur le score de 2-1. La victoire acquise aux dépens de Mets (2-1, 29e journée) valide également la philosophie prônée par Corinne Diacre.
Le + : Clermont gagne mais son buteur ne marque plus. Famara Diedhiou attend de retrouver le chemin des filets depuis la 22e journée. Imaginez lorsqu’il se réveillera…
Le – : Une fin rapide des illusions ? Lors des 4 prochaines levées, le CF63 affronte Lens, le Red Star et Dijon. Soit ça passe, soit ça casse !

6- Lens (45 points)**

Banza1_LensLe RC Lens tire la langue, mais ça passe toujours sur un fil. Un peu moins fringant depuis début février, le Racing compte néanmoins sur un collectif armé mentalement. Le club artésien traverse depuis deux saisons une période charnière de son histoire. Le sportif, lui, reste focalisé sur le rectangle vert. Et ça fonctionne. De toute évidence, l’exercice 2015-2016 du RCL est déjà pleinement réussi. La montée serait la cerise sur le gâteau. Car honnêtement, personne n’aurait misé un kopeck début octobre sur un tel classement à l’aube du sprint final.
Le + : L’absent de pression, un soutien sans faille de son public.
Le – : Pas de repos. Lens enchaînera les rencontres contre des adversaires directs à la montée (Auxerre, Metz, Nancy, Clermont) et des équipes à la lutte pour ne pas descendre (Nîmes, Ajaccio, Niort, Bourg-en-Bresse).

7- Metz (44 points)**

Métanire_MetzChristian Bekamenga ne marque plus et tout est dépeuplé. C’est un peu le résumé du FC Metz sous la coupe de Philippe Hinschberger. A son arrivée, l’ancien lensois a tout bonnement offert 9 points à sa formation. Mais depuis, l’ex-Lavallois ne score plus. Les Grenats ne gagnent plus. 3 défaites, 2 nuls, et la perspective d’un podium qui s’éloigne. Troisièmes il y a un mois, les Messins ont aujourd’hui 5 longueurs de retard sur le Red Star. Déjà trop loin ?
Le + : Affronter le Red Star, Auxerre et Lens d’ici mai prochain est, dans la position du FC Metz, une chance à ne pas rater.
Le – : Une dynamique négative et un jeu qui inspire plus de craintes que d’espoirs.

8- Auxerre (42 points)*

Boucher_AuxerreL’AJA se trouve dans une position batarde (sic). Avec 7 points de retard sur le podium à 9 journées du termes, la formation de Jean-Luc Vannuchi part avec plus d’un handicap. Notamment celui de devoir prendre en moyenne un point par journée au Red Star. Impossible ? Pas si les Auxerrois transforment leurs nombreux nuls en victoire. Que de points abandonnés ces dernières semaines avec 4 nuls de rang. Mais pour Auxerre, le tournant se nomme Red Star, lundi prochain. Une défaite viendrait mettre fin aux espoirs bourguignonnes de retrouver l’élite.
Le + : L’absence de pression. Personne n’attend l’AJA.
Le – : Auxerre part de très (trop ?) loin !

13 Commentaires

  1. Répondre Post By Sébastien Boulommier

    Très bon article 🙂 (comme souvent!)

    Un lecteur assidu

    1. Répondre Post By Laurent Mazure

      Un grand merci. Cela nous encourage à toujours faire mieux 😉

  2. Bonjour, pour moi la troisième marche se jouera entre le havre et Clermont

    1. Répondre Post By Laurent Mazure

      Notre avis également. Même si le Red Star pourrait être la bonne surprise. Elle l’est déjà.

  3. Super article, peut-être l’un des meilleurs que j’ai lus depuis longtemps ! Pour ma part j’espère Le Havre mais on perd des points bêtes face aux petits !

  4. Répondre Post By Hacqueoui

    Excellent article !
    Bien difficile de dire qui prendra la troisième place, mais en tout état de cause, que ce soit l’une ou l’autre des équipes, il faudra sérieusement recruter pour espéper se maintenir. Ce qui n’est pas si impératif pour Dijon et Nancy.
    En tant que havrais et supporter du H.A.C. depuis plus de 50 ans vous devinez où va mon choix, mais lucide il faut rester: Jouer contre des équipes qui risquent leur peau à chaque match maintenant , ce n’est guère plus facile que celles qui veulent le podium !

    En bref, je ne sais vraiment pas :o(

  5. Répondre Post By COCHARD MICHEL

    Le red star en ligue 1 on attend depuis plus de quarante ans faites nous rever les gars toute la seine st denis est derriere vous.

  6. Pingback: MaLigue2 | Wylan Cyprien prolonge au RC Lens ! - MaLigue2

  7. Pingback: MaLigue2 | A l'aube du feu d'artifice ! - MaLigue2

  8. Pingback: MaLigue2 | A.Balijon : "Ce qu'on fait est énorme, à tous points de vue !" - MaLigue2

  9. Pingback: MaLigue2 | Les résultats du multi Ligue 2 : J33 - MaLigue2

  10. Pingback: MaLigue2 | Les résultats du multi Ligue 2 : J36 - MaLigue2

  11. Pingback: MaLigue2 | Les résultats du multi Ligue 2 : J37 - MaLigue2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *