Les enseignements du multi Ligue 2 : J27

Des multiplex chargés en rebondissements et avec moins de buts. Voilà le résumé de ces derniers multi Ligue 2 et plus particulièrement celui de cette 27e journée. Si dans la lutte pour le maintien, aucun club n’a fait la bonne affaire, les choses ont bougé dans le haut du tableau. Dans un match rempli de péripéties, Nancy s’est imposé face à la lanterne rouge, le Paris FC (3-2). Le leader dijonnais a été tenu en échec sur la pelouse de Laval (2-2), alors que le Red Star a conquis provisoirement la troisième position.

La bonne opération : Sur le podium durant quelques minutes la semaine dernière, le Red Star est bel et bien à la troisième position en attendant la rencontre de Metz face à Nîmes lundi soir. Opposés à Brest, les coéquipiers de Naim Sliti ont trouvé la faille suite à un coup de tête de Pierrick Cros (60e). Au terme d’une nouvelle prestation aboutie, le Red Star a confirmé sa forme actuelle. En effet, le promu ne cesse d’améliorer ses statistiques. Déjà meilleure défense du championnat, les joueurs de Rui Almeida sont invaincus depuis sept rencontres mais également sur leurs douze dernières sorties à l’extérieur. Des chiffres qui permettent au club de Saint-Ouen de se placer pour le sprint final. La rencontre face à Nancy dans quinze jours s’annonce comme un tournant. Qui l’aurait cru il y a seulement quelques mois de cela ?

La mauvaise opération : Il y a des matchs où les scénarios sont complètement improbables. Ce match entre Nancy et Paris FC l’a été. Pourtant sur le papier, le duel semblait déséquilibré. Le second du championnat affrontait la lanterne rouge de Ligue 2. Dans un Marcel Picot bien moins garni que lors du derby, c’est un ancien de la maison qui a ouvert le score sur penalty. Le désormais milieu du PFC, Romain Grange ne tremblait pas (40e). Quelques instants plus tard, les Parisiens se retrouvaient à dix après l’expulsion d’Hervé Lybohy (43e) et même à neuf après celle de Tahrat (55e). Un bouleversement de situation qui n’empêchait pas Diarra d’inscrire le second but francilien (53e). Mais les espaces étaient forcément nombreux pour les Lorrains. Anthony Robic sur penalty (59e) puis Junior Dalé sur un centre de Cétout (65e) et Youssouf Hadji permettaient à Nancy de décrocher une victoire inespérée. Forcément frustrée,  la troupe de Jean-Luc Vasseur poursuit sa triste série de 24 matchs sans victoire, se rapprochant chaque journée un peu plus du National.

Le chiffre : Hier soir face au Red Star, le brestois Alexandre Alphonse a disputé le 300ème match de sa carrière.

Les tweets :

https://twitter.com/ETGfc/status/700783089820299264