Maurice Dalé et Joffrey Cuffaut

Nancy suit la cadence de Dijon

Grâce à un but de Dalé en fin de match, Nancy est venu à bout de Valenciennes (1-0) lundi soir en clôture de la 18e journée de Ligue 2. Les Lorrains reviennent à hauteur de Dijon en tête du classement et comptent six points d’avance sur le Red Star (4e).

David Le Frapper reste coi devant la prestation de ses joueurs.

David Le Frapper reste coi devant la prestation de ses joueurs.

Comme quoi il y a une morale dans le football de temps en temps. Que Nancy ait gagné l’ultime match de la 18e journée de Ligue 2 face à Valenciennes a quelque chose de logique et rassurant. Car on va l’écrire en toutes lettres, VA ne méritait rien d’autre qu’une défaite lundi soir. Les Nordistes n’avaient pas grand-chose à opposer hier soir sur le synthétique de Marcel-Picot.

Techniquement limités et d’une indigence offensive rare – une opportunité de Tameze à signaler (18e) – les hommes de David Le Frapper ont pourtant longtemps résisté. Bien aidés par les maladresses nancéiennes dans la finition – Cuffaut (8e), Hadji (68e, 75e) – et les arrêts de Perquis (39e, 72e, 80e).

Nancy intraitable à domicile

Dalé totalise désormais 6 buts en L2 cette saison.

Dalé totalise 6 buts en L2 cette saison dont 1 réalisation inscrite lors de chacune des 4 dernières journées.

Largement dominateurs, les Lorrains y ont eu cru jusqu’au bout et ont fini par forcer le verrou adverse à cinq minutes du coup de sifflet final. Sur un énième centre de Muratori, Dalé trompait Perquis et libérait tout un stade (1-0, 85e). Une courte victoire à l’usure pour l’ASNL – la cinquième d’affilée à domicile – mais ô combien importante. A une journée de la fin de la phase aller, la bande à Pablo Correa est au coude-à-coude avec Dijon en tête du classement seulement devancée au nombre de buts marqués (33 réalisations contre 29). Mais surtout les Meurthe-et-Mosellans possèdent six longueurs d’avance sur Metz et le Red Star, respectivement troisième et quatrième.

Invaincus depuis cinq rencontres en L2, les Nancéiens voudront terminer l’année 2015 en beauté en allant pourquoi pas chercher le titre honorifique de champion d’automne à Annecy contre l’ETG dès jeudi. De son côté, Valenciennes – sans succès depuis six matches – va devoir changer de projet de jeu s’il ne veut pas subir une déconvenue face au Paris FC, vendredi, dans un duel déterminant pour le maintien.

Florent Gazeau, à Marcel-Picot

 

1 Commentaire

  1. Pingback: MaLigue2 | Evian-Nancy : l'avant-match - MaLigue2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *